Est-on responsable de sa vie ? ou le produit de son passé ?

Pensez-vous que le chemin parcouru au cours de votre vie a été déterminé en grande partie par des éléments extérieurs et indépendants de votre volonté?

Ruminez-vous vos évènements du passé qui influencent votre quotidien ?

SI je vous dis que vous avez l’entière responsabilité de ce qui se passe dans votre vie ! PARCE-QUE TOUT DEPEND DE VOUS !

Beaucoup d’entre vous me répondront que ce n’est pas de leur faute si ….
Et que c’est de la faute de …..

Je me trompe ?

 Je vous répondrai alors que vous êtes juste en-train de blâmer et pester contre votre passé, votre conjoint, votre patron, votre famille, vos enfants …. uniquement dans un but ( certes inconscient) de vous déresponsabiliser !

Vous êtes juste en-train de subir des situations et de donc de vous victimiser.

Avoir une attitude de victime, blâmer les circonstances externes à vos problèmes, est l’assurance de croire que vous ne maitrisez pas ce qui arrive et plus grave encore qu’il n’est pas en votre pouvoir de changer.

Mais nous avons toutes le choix !

OUI nous avons le choix de vouloir se sentir responsable de sa vie ou au contraire d’être victime de son passé et continuer à blâmer, se plaindre, pester…

Nous avons le pouvoir de choisir de vivre dans le passé en ressassant toutes les expérience négatives que nous avons traversées. Que ce soit avec sa famille, son conjoint ou ex-conjoint, son patron, ses ami(e)s …

J’aime dire que ces personnes subissent leur vie.

Ou le choix de ne pas vouloir subir sa vie mais plutôt d’en être actrice et de faire de sa vie une œuvre d’art .

Le passé c’est de l’histoire, il n’a d’existence que dans notre esprit et prend la place que nous choisissons de lui donner.

Et pourtant, des choix nous en faisons tout le temps:

Thé ou café, robe rouge ou robe noire, cheveux en haut ou en bas, yoga ou faire une course.

Et même en ne faisant pas de choix, vous faites un choix.

Avant de continuer, je vous laisse le CHOIX de vous inscrire sur mon blog, pour ne rien rater des sujets qui vont vous guider dans le développement de votre Meilleur « Moi » 

 

Pour changer ce qui ne va pas dans votre vie, vous devez croire que vous êtes la seule à la contrôler. Prenez conscience que vous avez le pouvoir de choisir. 

Ne blâmez pas, ne vous plaignez pas ou ne critiquez pas.

Acceptez la pleine responsabilité de ce qui arrive dans votre vie, que vous en soyez la cause ou non.

Même des problèmes externes peuvent avoir des solutions internes.

Devenir responsable de sa vie, vous donnera le pouvoir, favorisera le succès et rehaussera l’estime de vous-même, ce qui mènera à un plus grand bonheur.

Les personnes qui assument l’entière responsabilité de leur vie éprouvent de la joie et en contrôlent les circonstances. Elles sont capables de faire des choix car elles comprennent qu’elles sont responsables de leurs choix

Et Vous ? Considérez-vous comme actrice ou spectatrice de votre vie ?

Le plus dur est d’envisager la possibilité de transformer sa vie pour améliorer son quotidien et vivre mieux.

Je vais vous donner ici le plus court chemin pour vous influer l’idée que nous sommes  toutes responsable de sa vie. Assumez la responsabilité de ce qui vous arrive parce que TOUT DEPEND DE VOUS.

 Dans un premier temps il faut accepter l’idée que nous avons toutes individuellement la capacité de nous améliorer pour épanouir notre quotidien. C’est la mission que je me suis donnée dans ce blog Investissezenvous pour un Meilleur « Moi ».

BASE ESSENTIELLE DU CHOIX : ÊTRE CONVAINCUE

Ne pas se sentir responsable peut paraitre très confortable !
Si vous avez la conviction que vos défauts et vos erreurs sont en quelque sorte hors de votre responsabilité, votre ego peut rester en sécurité.

« Ce n’est pas de votre faute si vous n’avez pas la vie que vous voulez ».

 Mais imaginez un instant avoir le pouvoir de contrôler votre mental
pour devenir responsable de sa vie.


LE POUVOIR DE NOTRE PENSEE :

« Nous devenons ce que nous pensons le plus » par Earl Nightingale

Alors commencez par prendre la décision d’arrêter de penser négativement.

Si nous sommes dans une spirale négative de désespoir, avec des pensées négatives torturées au quotidien, notre subconscient, qui ne juge pas et accepte tout ce que nous pensons et affirmons, continuera à fonctionner négativement.

Votre subconscient ne peut fonctionner positivement que lorsque vous aurez pris la décision d’arrêter de penser négativement.

Pour autant n’imaginez pas que la transformation va se faire du jour au lendemain.

Alors même que vous avez décidé de transformer votre état d’esprit, que vous travaillerez au quotidien dans ce sens et que vous ferez des progrès, il n’est pas impossible que vos démons refassent surface.

 
Ce n’est pas grave

Pensez à laisser sortir vos peurs, vos fardeaux et toutes vos pensées négatives de votre tête et regardez plutôt les progrès déjà effectués.

 

Recentrez-vous sur vous même et pensez à vous aimer vous-même.

Pourquoi ?

Parce-que en vous aimant vous-même vous ne nuisez à personne : Ni à vous, ni à autrui.

N’est ce pas l’ordonnance pour votre paix intérieure ?

Comprenez vous l’importance de votre prise de conscience ?

En effet, même lorsque des événements qui ne sont pas sous votre contrôle tournent mal, vous pouvez au moins déterminer comment vous allez réagir à l’événement.

Vous pouvez transformer un événement en catastrophe ou minimiser l’ampleur de la situation et au mieux l’utiliser comme une opportunité d’apprendre et de grandir.

Prendre la responsabilité de votre vie, c’est assumer la responsabilité de votre capacité de penser, de ressentir, de parler et d’agir.

Votre vie se crée autour de vos pensées, de vos sentiments, de vos actions.

Et si votre vie devenait une œuvre d’art ?

Vous assumez la responsabilité de
VOTRE vie lorsque vous acceptez que les pensées que vous avez, sont VOS pensées venant de VOTRE esprit.

Ce que vous ressentez se produit
dans VOTRE corps et résulte
de VOS pensées.

Les mots que vous dites viennent
de VOTRE bouche et de VOTRE voix.
Les actions que vous entreprenez sont
prises par VOUS.

Cela signifie que personne ne peut vous IMPOSER de penser, ressentir, dire ou faire quoi que ce soit.  De la même manière, vous n’avez aucun contrôle sur la façon dont les autres personnes réagissent.

LIBEREZ VOTRE COLERE

« La porte claquée, c’est le point d’exclamation du con en colère. » 
                                                                                                          Guy Carlier

La refouler engendrera un mal-être.

Pas évident de bien gérer sa colère ! Je vais vous guider sur les différentes manières de gérer sa colère positivement :

-Parlez librement à la personne concernée et libérez la colère bloquée

Adressez-vous à la personne concernée dans votre miroir et regardez-vous dans ce miroir

Replacez vous dans le contexte où vous vous êtes emportée et expliquez à cette personne la raison de votre colère, la raison de ce ressentiment. Laissez sortir toutes vos émotions, il est essentiel de laisser sortir votre colère car vous n’avez aucune raison de la refouler, elle ne peut que nuire à vous-même.

En évacuant votre colère vous laisser de la place dans votre corps et votre esprit à d’autres expériences bien plus positives.

PARDONNEz Evacuer sa colère est un acte de libération pour vous même et pour la personne concernée.

Hurlez, donnez des coups de poings, des coups de pieds dans un coussin.

Ecrire une lettre de haine et la brûler ensuite.

Faites vous partie de ces personnes qui sont en colère du matin au soir ? 

Les personnes dans cette situation, ne sont jamais satisfaites de ce qui se passe, parce qu’elles voudraient que ça se passe à leur façon à elles.

Si vous vous reconnaissez, posez vous la question :

Pourquoi je me mets en colère à tout propos ?

Quelle est la raison de ces colères ?

Est-il bénéfique de me mettre dans cet état ?

Qu’est ce que je veux ?

Qu’est ce qui me ferait plaisir ?

Que puis je faire pour être plus heureuse ?

Et moi je vous pose la question : pourquoi avez vous besoin d’être en colère pour vous affirmer ?

Je ne suis pas en-train de dire qu’il n’y a pas de colère légitime

Néanmoins la colère systématique est mauvaise pour le corps car elle se loge en lui,
elle le mine et le traumatise.

LA CRITIQUE, CA NE MENE A RIEN !

Croyez-le.

Lorsque vous décider de pratiquer le concept de responsabilité personnelle, vous devez cesser de blâmer les parents, les employeurs, les amis, l’économie et « tutti quanti »

Revenons à l’étape 1 : BASE ESSENTIELLE DU COMMENCEMENT : ÊTRE CONVAINCUE

Si vous reconnaissez que votre vie est de votre responsabilité et que vous avez la volonté de créer la vie que VOUS VOULEZ. 

Vous serez d’accord avec moi que blâmer, critiquer, ou pester contre les autres pour les événements de votre vie, ne sert à rien, puisque personne ne peut vivre votre vie à votre place.

Si vous voulez être respectée, soyez respectable. Si vous voulez que les gens s’intéressent à votre vie, intéressez-vous à leur vie. Vous devez d’abord faire aux autres ce que vous aimeriez que l’on vous fasse.

Imaginez un monde sans critique sans reproche, sans jugement.

Quel sentiment de liberté, de bonheur, de sérénité !

En vous acceptant tel que vous êtes avec toutes les facettes de vous même qui vous rendent unique, vous pouvez arriver à ce bonheur !

 La critique est négative, Rappelez-vous :

L’histoire de la spirale négative du désespoir, et les pensées négatives qui torturent notre quotidien, En restant critique notre subconscient continuera à fonctionner négativement.

Alors cessez de vous apitoyer sur vous même et prenez la responsabilité d’une vie sans haine.


Et si la critique n’était autre que le reflet de nous même ?

CES BLOCAGES QUI NOUS POURRISSENT LA VIE

« Les parents ne peuvent que donner de bons conseils ou les mettre sur la bonne voie, mais la formation finale du caractère d’une personne est entre leurs mains. » 
Anne Frank

Nous sommes tous confrontés à des blocages. Ils peuvent être physiques, relationnels, professionnels, financiers ou familiaux, mais tout le monde en a, et personne n’y échappe.

Je vous l’accorde, il est très confortable de reporter nos grieffes sur notre passé familial ou professionnel.

Mais que faisons nous si ce n’est bloquer une situation et continuer à développer les mêmes problèmes.

REGARDEZ : Le bébé s’aime pour ce qu’il est, il vit l’instant présent : il est heureux, il est en colère ou triste.
C’est en grandissant qu’on apprend la peur, la culpabilité, la critique.

-Si tu grandis dans une famille ou le dénigrement est de monnaie courante tu seras un adulte critique.

-Si tu as des parents colériques, sans doute seras-tu colérique toi aussi.

Ton environnement a une influence sur ton « Moi » d’adulte, il a conditionné ton cerveau, ton esprit, tes attitudes, pour autant tu as le droit toi de dire NON à ces sentiments de peurs, de culpabilité, de sous-estime qui te pourrissent la vie.

Ces blocages t’empêchent d’être toi-même.

Si tu as la volonté d’améliorer ta vie,
d’en prendre la responsabilité alors considère
que ce qui s’est passé hier, avant-hier, il y a 1 an
ou même 10, 15,20 ans, ne compte pas.

Aujourd’hui est un jour nouveau,
tu es responsable de ce qui se passe,
c’est toi qui créés l’avenir de ta vie

Toi seule peux faire le travail pour changer ta
manière de penser ressentir et agir.

EXPRIMEZ VOS EMOTIONS

Eviter la culpabilité

La culpabilité est un sentiment d’infériorité.

Si on vous culpabilise il faut se poser la question : pourquoi fait il ça ?

Libérez vous de ce sentiment de culpabilité refusez la mauvaise foi chez les autres.

Osez dire STOP ! Avec un NON et sans se justifier!

Les autres vous contrôle vous manipule vous culpabilise tant que vous leur permettez de le faire.

Si la culpabilité persiste posez-vous la question: A qui ai-je besoin de plaire ?

A moi ou à cette personne ?

 
Eviter la paranoïa

Pourquoi prendre un désaccord comme une attaque personnelle ?

Rappelez-vous que vous n’avez aucun contrôle sur la façon dont les autres personnes réagissent, vous n’avez de contrôle que sur la façon dont vous agissez

Refuser de vous sentir personnellement concernée.

Lorsque vous êtes en désaccord avec une personne tel que votre conjoint, votre patron, votre associé, votre mère….

Vous vous sentez agressée par des attaques, des critiques, des remontrances….

Au lieu de faire des hypothèses, des scénarios qui n’existent que dans votre tête

Demandez-vous: « Est-ce que c’est à moi qu’il (elle) en veut ? ou à lui (elle) ?

C’est une pratique très puissante et libératrice, avec des surprises sans fin.
Je vous suggère 2 livres ici très inspirants.

POUR SE SENTIR RESPONSABLE DE SA VIE IL FAUT VIVRE LE MOMENT PRESENT

Ce que nous vivons dans l’instant présent sera la trame de demain !

 

La vie c’est maintenant.

Il n’y a qu’un moment, c’est maintenant.

Le passé c’est de l’histoire.

Le futur est un mystère.

Prenez la responsabilité du moment et
profitez-en pour laisser le passé et créer le futur que vous souhaitez.

Ecoutez votre petite voix intérieure qui vous dit :

Tu n’es pas une victime, tu es actrice de ta vie.

Tout cela peut paraître dur, mais ne pas assumer la responsabilité sa vie, c’est comme avoir une avarie sur votre bateau; vous devez continuer à évacuer l’eau, et toute votre énergie sert à ne pas faire couler votre bateau. Peu importe où le bateau se dirige. Vous ne pouvez pas tout faire en même temps :

 Soit vous êtes une victime et gérez la perte d’énergie liée à la victimisation, soit vous prenez des responsabilités et utilisez toute VOTRE énergie VOTRE service, pour améliorer votre quotidien, et devenir une CHAMPIONNE de votre vie.

ATTENTION ! TOUT N’EST PAS GAGNE !

Ce n’est pas parce que vous avez décidé d’inverser la vapeur que vous ne retomberez pas dans le jeu des reproches et que vos démons ne reviendront plus jamais vous rendre visite … Vous devez être vigilantes pour ne pas tomber dans ce piège.

Ce n’est bien sûr pas facile. Mais c’est très amusant ET les gains sont énormes.

Votre capacité à surmonter les défis grandit à chaque changement que vous apportez. Vous devenez beaucoup plus résiliente à tout ce que la vie vous donne.

Et vous découvrirez peut-être que de nombreux petits problèmes que vous rencontrez régulièrement, comme les pensées négatives, les comportements autodestructeurs et les relations difficiles avec vous-même et les autres, commencent à se corriger à mesure que votre pensée positive s’installe en vous.

Votre focus : Ne plus tomber en mode victime en rejetant les vomissements verbaux des autres.
Ils peuvent garder leurs cadeaux.

Prendre la responsabilité de sa vie est un bonheur libérateur.

Vous réaliserez que le bonheur ne vient pas de l’extérieur.

Être heureux est une décision.

Faites aussi des choses qui vous rendent heureux. Écoutez votre musique préférée, regardez la nature, entourez-vous de beauté, exprimez votre créativité, faites des actes de gentillesse.

Avant de vous quitter, je vous offre
un petit lexique  en 7 clés qui va
transformer RADICALEMENT vos journées
et vous aidez à découvrir votre Meilleur « Moi ».

J’ai une immense gratitude pour vous qui avez lu mon article jusqu’ici.

Et Vous ? Vous sentez-vous responsable de votre vie ?
Vos réponses sont les bienvenues dans les commentaires ci-dessous.

Par la même occasion faites moi part de sujets d’articles que vous souhaiteriez dans ce blog !