Comment Rajouter Un Peu De Bonheur Dans Votre Vie ?

Comment Rajouter Un Peu De Bonheur Dans Votre Vie ?

Tsunami de vague à l’âme ?
L’illettrisme du bonheur ?
Le bonheur vous semble difficile d’accès ?
Le mode d’emploi pour y accéder trop compliqué ?

Alors, comment rajouter un peu de bonheur dans votre vie ?

 Être le plus heureux possible, voilà ce à quoi nous aspirons tous ici sur Terre. Chaque jour qui passe, nous sommes censés mettre tout en place, diriger nos actions, définir nos objectifs, organiser notre vie dans ce seul but commun. Ne perdez pas de vue que cette notion est commune à l’ensemble des individus.

 Malheureusement, notre société actuelle nous offre tellement de libertés et de distractions, que nous ne parvenons plus à nous fixer réellement. Nous avons toujours envie de ce que nous n’avons pas, et nous n’avons plus de temps pour nous. Nous ne savons plus quoi penser, nous ignorons ce à quoi nous aspirons et ce qui nous correspond vraiment.

OK, MAIS SOMMES-NOUS TOUS ÉGAUX FACE AU BONHEUR ?

La réponse est non bien sûr, notre héritage génétique est responsable de 50 % de notre bonheur. Pour faire simple, la moitié de notre bonheur dépendant de notre patrimoine génétique, nous ne pouvons donc pas agir dessus.

Mais l’excellente nouvelle, c’est que le bonheur peut être influencé pour les autres 50 %.

Le bonheur ne se trouve pas, mais il se construit chaque jour tout au long de la vie.

Notez bien ceci : votre bonheur est déterminé à 50 % par vos gênes. Mais il est aussi conditionné à 50 % par votre vie, vos actions, vos comportements, votre environnement social….

 En d’autres termes, le bonheur ne se trouve pas, il se construit et se cultive.

 Vous l’aurez compris, je suis convaincue que le bonheur peut s’apprendre. Pour une raison simple : je l’ai appris moi-même. 

 Je suis d’autant plus convaincue qu’il existe une science du bonheur !

Avant de voir comment rajouter un peu de bonheur dans votre vie, un peu de théorie.

QUELLE EST CETTE SCIENCE DU BONHEUR QU’ON APPELLE PSYCHOLOGIE POSITIVE ?

Et bien oui ! Cette science appelée Psychologie Positive apporte les clés pour agir véritablement sur notre état d’esprit, elle permet de vivre le plus heureux, le plus épanoui possible et en phase avec soi-même.

La Psychologie Positive c’est :

  • Tout simplement l’étude de ce qui marche bien dans l’esprit de l’être humain.
  • Elle s’intéresse donc aux  50%, de votre bonheur qui vous appartiennent afin de les faire évoluer pour jouir d’un niveau de bonheur le plus élevé possible, elle demande un réel travail sur soi. Mais les progrès se constate jour après jour et vous prendrez plaisir à les observer s’installer au quotidien.
  • L’étude des capacités mentales et émotionnelles qui nous aident à savourer la vie, à résoudre les problèmes et à surmonter l’adversité, ou du moins à lui survivre.
  • Travailler à cultiver en nous optimisme, confiance, gratitude…
  • Tourner notre attention vers tous les aspects heureux de la vie
  • Cultiver pour soi et à transmettre aux autres bien-être et bonheur

Elle repose sur 3 principes :

D’abord une conviction : Vivre est un vrai cadeau. Une chance que nous gâchons souvent par manque d’intelligence du bonheur. L’intelligence du bonheur consiste à voir la vie telle qu’elle est avec ses bons et ses mauvais côtés et à l’aimer quoiqu’il arrive.

Cette intelligence nécessite une ouverture d’esprit et d’élaguer ces vieilles croyances pour laisser place au bonheur, qui chacun sait réside dans de choses très simples.

Ensuite c’est une science : Ce sont de véritables recherches scientifiques.

Selon Martin Seligman, le père fondateur de cette nouvelle science, la psychologie positive, peut être définie comme :

« l’étude des conditions et des processus qui contribuent à l’épanouissement ou au fonctionnement optimal des individus, des groupes et des institutions »

Si la psychologie traditionnelle a surtout tenté d’approfondir la compréhension et la prise en charge de la souffrance et des troubles psychiques, la psychologie positive s’intéresse scientifiquement à l’épanouissement et au bien-être  et permet de vivre en phase avec soi-même.

Enfin une pratique : Le savoir ne suffit  jamais. Pour progresser, il faut pratiquer…

La psychologie positive ne se résume pas à de vagues conseils : ce n’est pas un paravent nous incitant à tourner notre attention vers les aspects heureux et joyeux de l’existence.

Comme s’il suffisait d’espérer qu’elle soit douce et agréable pour la voir ainsi à tout prix.

C’est plus ambitieux que cela.

Il s’agit de travailler à cultiver en nous des émotions positives, de l’engagement, un sens de la vie, des objectifs, une confiance en soi, l’estime de soi, l’optimisme…

Un travail de longue haleine.

Tous ces piliers de la psychologie Positive sont la colonne vertébrale du Bonheur et du bien-être.

Je consacrerai cet article à l’optimisme, cet ingrédient qui conditionne votre vie au quotidien, mais avant cela nous regarderons les 5 principes de base pour atteindre le bonheur .

 

 

 

Vivre est une chance que nous gâchons bien souvent .

Être heureux est peut-être une question de choix plutôt que d’attitude.

 5 PRINCIPES DE BASE POUR ATTEINDRE LE BONHEUR

1/ L’IMPORTANT EST CE QUE JE FAIS ET NON CE QUE JE SAIS

Vous entendrez partout que pour vivre heureux, il suffit de savourer l’instant présent, rester près de la nature, respecter les autres humains, mener une vie simple et sobre, rester zen plutôt que de se mettre en colère…. Evident bien sûr !!

Et pourtant, chassez le naturel, il revient au galop

Au mieux on essaye, mais on n’insiste pas parce que ce n’est pas si facile, parce que les résultats ne sont pas au rendez-vous, parce qu’on est impatient et on finit par abandonner .

 Tout en se disant oui oui, mais je sais

 Bien sûr qu’on sait

 Mais on ne voit pas que l’important n’est pas ce que je sais, mais ce que je fais.

 Tout simplement parce que nous valorisons l’intellect et pas la pratique.

 Tellement plus facile d’être les commentateurs du bonheur plutôt que les pratiquants.

2/ PAS D’ENTRAINEMENT PAS DE BONHEUR

Nous comprenons parfaitement que sans entrainement et sans effort quotidien et réguliers nous ne progresserons pas dans notre activité physique préférée (Course à pied, musculation, yoga, gymnastique …)

 Et nous raisonnons de la même manière pour nos résolutions psychiques

 ( Je vais moins stresser, je vais profiter de la vie , je vais moins râler,
moins me mettre en colère …)

 Mais NON ça ne marche pas comme cela !

 Là aussi il faut s’entrainer. Il faut entrainer votre cerveau à fonctionner différemment.

La psychologie Positive, cette science du bonheur vous offre une multitude d’exercices à faire quotidiennement et régulièrement. Tous ces exercices stimulent également les émotions positives.

Des études ont montré que ces efforts ne sont efficaces pour accroître le bonheur que s’ils sont appliqués à des stratégies efficaces : Plus on fait d’efforts, plus on a de résultats. À une condition : Que l’on fasse les bons efforts.

3/ PERSÉVÉRER

J’ai une mauvaise nouvelle !

Cette science du bonheur ne détient pas de baguette magique !

Les résultats ne sont pas immédiats !!

 Vous êtes ben placées pour le savoir, lorsque vous apprenez quelque chose de nouveau, il vous faut un certain temps pour obtenir des résultats visibles. Vous le savez et l’acceptez.

 Alors pourquoi voudriez-vous que l’apprentissage du bonheur fonctionne tout de suite?

 Je vous entends dire : « J’ai essayé, mais ça n’a pas marché » pour en conclure que la méthode est inefficace ou qu’elle n’est pas faite pour vous.

 Que diriez-vous de quelqu’un qui veut jouer du piano sans apprendre le solfège ni même apprendre à jouer ?

4/ UNE PLACE POUR LE MALHEUR

La Psychologie Positive n’a pas pour but d’éviter d’être malheureux. Ce serait irréaliste. Elle a pour but de nous aider à ne pas l’être inutilement, ou trop longtemps.

 C’est pour cette raison que la psychologie Positive s’intéresse aussi à la résilience, aux moyens de faire face à la souffrance sans occulter ces émotions inconfortables, mais au contraire de les accepter.

 Il est bien évident que si le bonheur de l’individu est le grand objectif de cette nouvelle science, le bonheur n’a pas à servir de paravent, d’écran pour nous faire oublier l’adversité

 Pour autant il n’est pas question d’accepter le malheur, le chérir ou le subir. C’est simplement reconnaître sa présence sombre.

5/ COMMENCER PAR OPTIMISER L’OPTIMISME

Il existe une très grande variété d’exercices de psychologie Positive , qui correspondent à la très grande variété des qualités que nous avons à cultiver pour une vie heureuse.

 Il est important que vous compreniez à quel point l’optimisme et la persévérance influencent votre quotidien. C’est ce que nous allons développer dans le chapitre suivant.

L’OPTIMISME, L’INGREDIENT DE BASE DU BONHEUR  

L’optimisme est souvent relégué au rang de naïveté confondante, qui nous maintient dans des considérations telles que « tout le monde est beau, tout le monde est gentil ». C’est une grosse erreur. En réalité, l’optimisme est un état d’esprit qui a de multiples bénéfices.

Avant d’énumérer les bienfaits de l’optimiste petite précision :

Qu’est-ce qu’une personne optimiste ?

Ce sont des  personnes qui fournissent des explications permanentes et universelles aux évènements positifs, ainsi que des explications temporaires et spécifiques aux évènements négatifs. Elles rebondissent rapidement après des problèmes et persévèrent facilement lorsqu’elles ont réussi une fois.

Et une personne pessimiste ?

Ce sont des individus qui fournissent des explications temporaires et spécifiques aux réussites et des explications permanentes et universelles aux difficultés. Ils ont tendance à s’effondrer sous la pression, à la fois plus longtemps et dans de multiples situations. De même, ils se remettent rarement en route.

Pour l’optimiste, les circonstances favorables sont permanentes : « Je suis né sous une bonne étoile » et les circonstances défavorables sont temporaires : « Le marché du travail n’est pas bon en ce
moment ».

Pour le pessimiste, nous pouvons dire que c’est l’inverse. Lorsque quelque chose d’heureux lui arrive, il l’attribue au hasard, à une cause particulière et temporaire : « L’ancien responsable a démissionné. Il n’y avait pas d’autre choix que de me proposer le poste, car je suis le seul qui connaît le travail », tandis que le négatif est perçu comme permanent : « Je n’y arriverai jamais, car je n’ai pas les épaules pour mener une telle équipe. »

 

CULTIVER L’OPTIMISME ET CHASSER LE PESSIMISME

POURQUOI ?

Parce-que les études montrent qu’une personne optimiste …

 –       Est plus appréciée en société

–       A plus de chance d’être en couple

–       A moins de risque de se séparer

–       A un grand nombre d’amis disposés à les aider

–       Est plus productive professionnellement

–       Fait face aux difficultés

–       A un système immunitaire plus performant

–       Est en meilleure forme physique

–       Vie plus longtemps

Comment passer d’une vision pessimiste à une vision optimiste et comment rajouter un peu de bonheur dans sa vie ?

CESSER DE RUMINER LE PASSE

Le passé est source de pessimisme et vous pouvez peut-être en être victime 

RECONNAITRE SA PROPRE RESPONSABILITÉ DANS LES EVENEMENTS HEUREUX

Quand quelque chose de positif arrive dans votre vie, arrêtez-vous pour analyser votre processus de pensée. Est- ce que vous croyez avoir contribué à ce qui vous est arrivé de bien ?

EXPLOITER SES FORCES DE CARACTERE

Les optimistes savent qu’ils peuvent s’appuyer sur leurs forces de caractère pour construire des stratégies et affronter des situations difficiles. Ces atouts sont des ressources formidables et plus il les utilisera, plus il les renforcera.

Pour découvrir vos forces de caractère, les développer et les utiliser, cliquez sur le lien :

http://investissezenvous.pro.viasurvey.org

APPRENDRE A VOIR LE MONDE DE FAÇON POSITIVE

Il est toujours bénéfique de s’attarder sur l’aspect positif plutôt que sur l’aspect négatif. Cela revient à voir le verre à moitié plein, plutôt qu’à moitié vide.

 DIMINUER LES PENSEES NÉGATIVES

Il n’est pas rare d’avoir des pensées négatives qui sont infondées et injustifiées. Lorsque cela arrive, sans les occulter, essayez de reformuler vos pensées d’une manière positive

 S’ENTOURER DE PERSONNES POSITIVES ET OPTIMISTES

Si vous êtes entouré(e) de gens sombres, pessimistes, il y a de grandes chances que vous n’ayez pas le sourire. L’optimisme est contagieux. Entourez-vous d’amis qui ont des perspectives positives, des personnes souriantes, qui ne laissent pas un problème devenir plus gros qu’il ne le devrait, et qui se retroussent les manches lorsqu’il faut chercher des solutions.

UNE CHOSE EST SÛRE !

Si vous chercher à mettre plus de bonheur dans votre vie il est nécessaire de prendre le contrôle de votre vie . Ne pas se considérer comme une victime mais au contraire devenir acteur de sa vie

J’espère que cet article vous a été utile et informatif et que vous avez appris quelque chose de nouveau sur l’étude scientifique du bonheur.

C’est un domaine de recherche fascinant et de nouvelles découvertes sortent tout le temps.

J’aimerais avoir votre avis sur vos pensées sur le bonheur !

Comment le définiriez-vous ?

Selon vous, quel est l’ingrédient le plus important pour votre bonheur ?

Répondez dans la section commentaires ci-dessous.

Merci d’avoir lu, et je vous souhaite de trouvez le bonheur.

Quand Les Parents sont en Désaccord sur l’Education des Enfants !

Quand Les Parents sont en Désaccord sur l’Education des Enfants !

Comment éviter l'éducation des enfants?



Qu'il s'agisse de la fin des soirées d'école des enfants, de la quantité de malbouffe que les enfants doivent manger le week-end ou du type de corrections donné aux enfants, probablement que votre mari et vous-même ne soyez pas pas d'accord avec tout, tout le temps.

désaccord avec l'éducation des enfants

Avoir un partenaire qui n'est pas d'accord avec vos idées parentales ou vos approches éducatives est plus que frustrant. 
Cela peut être une cause de séparation, même dans les meilleures relations.

De plus, votre manière de gérer vos désaccords aura un impact direct sur votre relation avec votre partenaire et avec vos enfants.

Ce serait génial (quoi que…), si chaque couple était d'accord sur tout. Mais vous serez d'accord avec moi, c'est peu probable.

Alors maman et papa!,
Y a-t-il des moments où vous pensez que le rôle parental serait plus facile si vous n'aviez pas pris de décisions familiales?

Je suis sûr que la réponse est OUI!

Mais comment éviter d'être désaccord
sur l'éducation des enfants?

Un partenaire peut avoir été élevé dans un environnement et une éducation souple.

Ceci est expliqué dans la partie, ceci est ceci ceci doit être insupportable pour le partenaire.

Vous comprenez donc avec votre partenaire, avec vos objectifs et vos objectifs parentaux.

Alors, prenez le temps de discuter de vos valeurs respectives et de vos décisions importantes pour vous deux.
Vous constaterez que certaines choses sont plus importantes pour vous, que pour votre partenaire et vice versa.


VOICI à ÉTAPES Quelques when Suivre en vous ÊTES  Désaccord sur l'éducation des enfants

Les parents désaccordés sur l'éducation des enfants

1 / Acceptez vos différences

Tout d'abord, que votre partenaire ne soit pas VOUS. C'est un individu unique, comme vous, avec une perspective unique et une expérience de vie différente de la vôtre.
Lorsque vous êtes désaccord avec l'éducation des enfants, cela ne signifie pas que vous êtes un "tort" et que l'autre est une "raison".

Cela signifie simplement que vous êtes différent, et c'est tout à fait normal!

2 / OBJECTIFS PARENTAUX DE DISCUTEZ DE VOS. 

L'incertitude quant au choix à faire et aux règles à imposer peut créer des troubles dans la famille. Trop souvent, les parents sont perplexes sur des questions telles que le degré de surveillance requis pour leurs enfants et le degré de liberté dont ils disposent.

Parfois même, les parents ne sont pas les mêmes. Ce qui peut laisser leurs enfants perplexes et consternés parce qu'on attend d'eux.

Vous devez vous-même résoudre votre problème d'ambivalence sur les questions familiales.

Ensuite, vous devez dire que les enfants sont concernés par vos décisions et que vous pouvez changer leur propre vie.

Déterminez ce qui est important pour vous deux?
Discutez avec votre partenaire et décidez des valeurs les plus importantes.
Déterminez également celles qui sont moins.
Faites une liste par ordre d'importance.
Quand les Clairs et Objectifs bien Sont expliqués, bien will be NIT et bien Intégrés de la partie Acceptés de vos enfants.


3 / ACCORDEZ VOS VIOLONS POUR NE PLUS ÊTRE EN DESACCORD SUR L'ÉDUCATION DES ENFANTS.

Parfois, les causes de  conflits  parentaux ont été seulement suggérés qu'un enfant est capable de comprendre quelque chose et que l'autre n'est pas de cet avis.

Il est donc essentiel d’être en accord sur ce point.
Déterminez ensemble  de ce que vos enfants sont capables de de faire et de comprendre.
Savoir quel est le niveau cognitif de votre enfant vous aidera à prendre de meilleures décisions.
Et surtout ne comparez pas votre enfant à d'autres enfants.
Vous pouvez utiliser des exemples basés sur ce qu'ils sont capables de faire et de ne pas faire.
Par exemple, si vous leur demandez de sortir quelque chose de leur coffre à jouets.
comprennent-ils ?
et vont-ils le chercher?

Avant de vous énerver parce que votre enfant ne fait pas ce que vous lui demandez, assurez-vous qu’il a bien compris l’action à réaliser.

Dans un premier temps, répétez ce que vous souhaitez qu’il fasse et s’il ne le fait pas, faites-le avec lui pour être sûr qu’il intègre votre demande à l’action.
Cela peut être déraisonnable d’imaginer que votre enfant puisse comprendre certaines choses à réaliser.

4 / DÉCOUVREZ QUELLES SONT VOS FORCES ET VOS FAIBLESSES.

Découvrir ses forces et ses faiblesses est essentiel pour une bonne communication et une relation harmonieuse.

Une relation harmonieuse vous évitera d'avoir des désaccords dans l'éducation de vos enfants.
Parfois, les deux parents ​pensent la même chose mais l'expriment différemment, ce qui nous amène à des conflits .

Pour découvrir vos forces de caractère qui ​sommeillent en vous, je vous invite à faire le test ​scientifiquement reconnu en cliquant sur le lien suivant: http://investissezenenenenousous.pro.viasurvey.org


Avant de continuer, je vous invite à cliquer sur l'image 
pour recevoir 7 clés pour une journée épanouie

investissez en vous

5 / PUNITION OU PAS PUNITION?

​La majorité des désaccords dans l’éducation de vos enfants sont liés aux méthodes disciplinaires et à la correction.
Un parent peut penser que la fessée est la meilleure méthode pendant que l'autre peut préférer une méthode plus douce en prenant le temps d’expliquer ce qui est bien ou ne l’est pas.

Encore une fois, l'un des moyens les plus efficaces pour résoudre ce problème est d'en parler.
Partez à la découverte des raisons pour lesquelles votre partenaire agit à l’inverse de vous.

Notez que personne à tort ou à raison ! Il y a des avantages et des inconvénients à chaque forme d’éducation.

Cependant, il serait raisonnable d’écoutez POURQUOI votre partenaire pense que son style de discipline est LA meilleure méthode puis apportez vos arguments pour agir différemment.

Parfois, en parler vous aidera à voir le point de vue de chacun.

6 / SI LA DISCUSSION EST ANIMÉE, ACCEPTEZ D'ÊTRE EN  DÉSACCORD. 

Se battre pour savoir qui a raison, ne fera qu'aggraver la situation et augmenter votre stress.
Alors, plutôt que de vous lancer dans une bataille entre ceux qui ont raison et ceux qui ont tort, concentrez-vous sur ​ce que vous pouvez faire de positif.
Prenez une pause si vous en avez besoin. 
Essayez de faire une promenade, allez faire un tour en voiture. 

​A votre retour, fixez un moment pour en re-parler.
Vous pouvez dire:  Nous prendrons le temps pour en discuter. Je vais prendre le temps de t’écouter et je ne vais pas dire un mot. Je ne vais pas t’interrompre. Je veux comprendre ton point de vue.


7 / RECHERCHER UNE ENTENTE SUR LES CHOSES IMPORTANTES.

​Bien sûr, je ne suis pas en train de vous dire qu’il ne faut pas défendre son point de vue ni ses arguments.

Mais cela ne signifie pas que vous devez vous battre tout le temps.

Au lieu de cela, asseyez-vous calmement et cherchez à comprendre les points de vue de chacun.

Par exemple, si vous avez un problème avec votre enfant ayant des crises de colère, prenez le temps de discuter de la façon dont cela peut être géré. Sans s’énerver.

Il est essentiel de discutez des situations problématiques que vous rencontrez avec vos enfants.

Si vous avez un plan en action, il sera plus facile pour vous deux de vous suivre mutuellement.

Posez-vous la question : Qu'est-ce qui vous préoccupe VRAIMENT ?

Quelles croyances ou expériences de vie de votre passé vous amènent à ressentir cela?
Votre désaccord concerne tout le problème, ou juste une partie?
Vous opposez-vous à la totalité des idées de l'autre ou à une partie en particulier?

Cela implique également d'éviter tout jugement et de tirer des conclusions hâtive.

Surtout n’utilisez pas de déclarations telles que

Tu as toujours…." ou "Tu ne fais jamais….".
Et ne présumez pas ce que votre conjoint souhaite. 

8 / NE DISCUTEZ PAS DEVANT VOS CHÉRUBINS DE LEUR ÉDUCATION EN CAS DE DÉSACCORD.

C'est plus facile à dire qu'à faire, allez-vous me dire.

Parents en désaccord avec l'éducation des enfants

Mais la meilleure façon de gérer une situation avec laquelle vous n'êtes pas d'accord n'est pas de l’interrompre, mais de la reporter.
Puis de ré-engager la discussion avec votre partenaire en lui rappelant que ce ne sont pas des sujets à aborder devant les enfants et en profiter pour argumenter sur votre méthode d’éducation sur tel ou tel sujet.

Cela ne signifie pas que vous devez toujours appliquer un faux visage souriant et laisser croire à vos enfants qu’il n’y a  aucun problème.
Mais cela signifie que vous devez vous soutenir toujours, toujours, toujours. 

Jamais, démolir votre conjoint auprès de vos enfants
ou saper son autorité en son absence.

9/ TRAVAILLEZ SUR LA COMMUNICATION DE MODÉLISATION DE RÔLES.

Nous venons de voir qu’il est défendu de se disputer devant les enfants , d'autant plus si la dispute concerne leur éducation.
Mais si vos enfants voient que vous communiquez et résolvez les problèmes ensemble, ils grandiront avec ce modèle et pourront plus tard faire de même.

Les enfants répètent souvent les schémas de leurs propres parents.

Regardez votre relation et évaluez comment vous communiquez.

Est-ce ainsi que vous souhaiteriez que vos enfants agissent avec leur futur partenaire?

10 /RESTEZ SOUDÉS.

Un point extrêmement fort pour une bonne cohésion dans l’éducation des enfants est la solidarité des parents .
Faites-en une règle selon laquelle si un parent discipline un enfant, l'autre parent doit être solidaire, même s'il n'est pas d'accord.

Si vous ne le faites pas, cela montrera à votre enfant que ses parents ne forment pas une équipe unifiée et anéantira votre autorité.
Votre enfant, très malin, s'apercevra qu'il peut contourner toute décision parentale que vous prenez.
(Remarque: cela ne s'applique pas aux parents qui négligent ou maltraitent leurs enfants. Si vous pensez que quelque chose que fait votre conjoint nuit à vos enfants physiquement ou émotionnellement, vous ne pouvez pas accepter cela.
Ensuite, prenez les mesures nécessaires pour vous assurer que votre enfant est en sécurité.)
En partant de cela, il est important de se rappeler que vous êtes dans la même équipe!
Ça devrait être «D'accord, nous voulons tous les deux le meilleur pour les enfants. Comment pouvons-nous, ENSEMBLE, trouver la solution qui convienne le mieux à tout le monde?
Tout le monde gagnant et personne est perdant. Vous êtes tous dans le même bateau.


​Notez qu'en appliquant ces 10 pistes, tout en évitant de nuire au développement de vos enfants, vous leur permettez également de développer leur résilience.
Un atout considérable pour rebondir face à l'échec.



Pour retrouver les autres articles
de mon Blog
Cliquez sur ma bouille
😉


Marie-Paule Carbon
Investissez-En-Vous, Parce-Que Tout Dépend de Vous !

Investissez-En-Vous, Parce-Que Tout Dépend de Vous !

Le jour où tu comprends que Le meilleur investissement de ta vie est l’investissement que tu fais sur toi, tu prends conscience de ta propre valeur et de ton propre potentiel.

Te rappelles-tu du plus beau cadeau que tu as reçu à ta naissance ?

Si ta réponse est OUI, les lignes qui vont suivre ne te sont pas destinées.
Si au contraire ta réponse est NON alors soit attentif, j'ai quelque chose à te dire !
(Pour faire simple, j'utiliserai ici le masculin 😀, étant bien entendu que je m'adresse ici aussi bien aux femmes qu'aux hommes)

Tu as reçu lors de ta venue dans ce monde, la donation la plus EXTRAORDINAIRE qui soit. Tu l’as reçu, tu la possèdes encore et personne ne pourra te la reprendre.
Ce cadeau INESTIMABLE c’est ta nature propre : tes atouts, tes forces, tes faiblesses aussi.
Cette donation est dans tes mains et toi seul en feras ce que tu voudras bien en faire.
Le reste de ta vie en dépendra.

UNE GRAINE, C’EST UNE GRAINE 

Toi, habitant de cette planète, quelle que soit ta race, ta couleur, que tu viennes d’une famille pauvre ou aisée, personne n’a pu préjuger de ce que tu méritais ou non, plus ou moins qu’un autre individu.

Lorsque tu es né, sorti du ventre de ta maman, toi, sans aucun favoritisme ni aucune discrimination, tu as les mêmes droits pour une vie prospère et pleinement heureuse, au même titre que n’importe qui d’autre.

Cependant tout au long de tes premières années, tu seras dépendant de tes parents, de tes grands-parents de toutes les personnes qui veilleront sur toi persuadés, de faire au mieux.

Ton petit cerveau se développera donc en fonction de ton environnement social et géographique ignorant encore la puissance de ton être et de ton mental. 

Le-meilleur-investissement-de-ta-vie

Tes émotions, tes rires d’enfant, tes pleurs, tes joies seront tes seules empreintes de ta pureté sans influence.

Au fur et à mesure de ton apprentissage, tu as obéi aux règles de conduite inculquées, pour t’en tenir rigoureusement aux préceptes dont on te gavait comme une oie et que tu absorbais telle une éponge.
Les peurs, les phrases anxiogènes, le négatif ont peu à peu envahi ton esprit, malgré toi.

L’INFLUENCE DE L’ENVIRONNEMENT 

Toute ta petite enfance, tu n’as pu prendre soin de ta personne et par voie de conséquence tu as permis à d’autres de t’inculquer leur propre culture.

Ton éducation et les enseignements que tu as reçu, t’ont  jusqu’ici, fournis une multitude de concepts et de règles sans te soucier réellement des fondements et de ce que tu pouvais en penser.


Mais ça, c’était avant ! C’était quand tu étais petit ! 

À l’âge adulte ou tout du moins à l’âge de la réflexion, chacun doit ou devrait prendre la responsabilité de sa propre personne.

Lorsque tu prends conscience que le meilleur investissement de ta vie est d’investir en toi, tu comprends que tu ne dois plus jamais laisser personne t’influencer ou laisser qui que ce soit avoir une emprise sur toi.

Si en tant que personne mûre aujourd'hui, tu comptes encore démesurément sur les autres pour te procurer assurance.
Si tu as peur exagérément du jugement et des critiques des autres...
Il faut que tu saches que malgré toute leur bonne volonté, ils ne réussiront que dans une faible mesure à satisfaire tes besoins...

Personne ne peut atteindre mieux que toi tes objectifs à ta place !

TU AS TOUS LES POUVOIRS EN TOI POUR RÉALISER CE QUI TE MOTIVE 

Tu es né avec des atouts et des forces insoupçonnées.
Grâce à cette puissance extraordinaire que tu possèdes en toi, tu vas acquérir, si tu le veux bien, la certitude que tu n’es limité ni dans le temps ni dans l’espace.

Alors, ne t’épuise pas à vouloir faire plaisir à tout le monde et à avoir peur du jugement.

Ne te stresse pas face à des obstacles qui ne sont que dans ta tête et ne passe pas à côté de ta vie.

N'oublie pas qui tu es

Tu as le pouvoir de commencer dès maintenant à améliorer ton épanouissement.

Et tu verras, inéluctablement, tu pourras  pour ta plus grande satisfaction, voir ta vie se transformer en mieux.

A toi de le vouloir. 

Si ton esprit est dévasté, par un tsunami de vague à l’âme, où tu ne distingues à présent que des idées noires, il est temps de découvrir les pouvoirs qui sommeillent en toi.

Tu pourras, sous la magie de ta volonté et de tes efforts, les voir se convertir en une véritable splendeur.

Quelle est la différence entre la culture du Bonheur et celle du Malheur?

AUCUNE !

Quelle est la différence entre la culture du Bonheur et celle du Malheur

Les deux sont des états d’esprit et elles utilisent exactement le même processus pour se manifester dans ta vie. Le fait de continuer à lire ces lignes prouve ton désir conscient de mieux prendre connaissance de cette loi et celui, plus subtil, que le meilleur investissement de ta vie est l’investissement sur toi.

Ce désir te lancera dans une merveilleuse aventure, à la découverte de tes trésors cachés et de ton potentiel.

Il ne te reste qu’à franchir le premier pas en ramenant sans cesse ta pensée vers cette simple vérité : on récolte inéluctablement ce que l’on sème.

LE MEILLEUR INVESTISSEMENT DE TA VIE EST L’INVESTISSEMENT SUR TOI

Tu l'auras compris, se déresponsabiliser en remettant ses pouvoirs dans les mains d’autrui n’est vraiment pas efficace pour vivre une vie épanouie.

Si tu penses que les autres peuvent te vouloir du bien, dis-toi qu’ils seront toujours incapables de te le fournir.

Ceci est également vrai pour toi-même : tu ne pourras jamais procurer aux autres la qualité de vie à laquelle ils aspirent.

La raison en est fort simple : tu ne possèdes pas plus le bonheur des autres qu’ils ne possèdent le tien.

Le Bonheur se cultive en soi-même ! 

Quel que soit le marasme physique ou économique où tu te trouves, il te faut prendre conscience de ton propre potentiel.

Faute de quoi, ton esprit continuera inlassablement à produire ce que, dans ton inconscience, tu persistes à croire aveuglément.

Je sais que tu n’as pas voulu ou souhaité tes malheurs, tes maladies, tes échecs et qu’il est peut être difficile de présumer que tu en es l’auteur.

Il importe donc de passer immédiatement à l’action en acceptant l’idée que ton état à l'instant T, ne dépend que de toi-même. 

OÙ ET QUAND COMMENCER ? 

Une fois que tu as compris que le meilleur investissement de ta vie était l’investissement sur toi, ce qu’il y a de merveilleux, c’est que tu n’as pas à te préoccuper du lieu physique ni du temps le plus propice pour te mettre à l’ouvrage.

Le meilleur endroit, c’est l’endroit même où tu te trouves à cet instant et le meilleur moment c’est maintenant.

En d’autres termes : c’est ICI & MAINTENANT 

Pour agir dans l’« Ici et Maintenant », il ne te faut rien de plus que TA conscience immédiate.

Rappelle-toi : À quoi bon contempler ta vie si tu n’en retires pas la satisfaction à laquelle tu as droit.

Si tu m’as bien suivi : en même temps que le pouvoir de diriger tes pensées, tu possèdes celui d’améliorer ta vie, de le faire ici et maintenant.

Le passé n’appartient qu’au souvenir.
L’avenir n’existe pas encore.
Alors, n’attends pas de toucher le fond pour rebondir.

Ici, c’est là où tu es dans l’instant présent et maintenant, c’est aujourd’hui même.

COMMENT COMMENCER ?

Il n’existe en fait qu’une seule et unique façon de commencer :

c’est en faisant appel à ton ESPRIT DE DÉCISION.

Je n’hésite pas à t’affirmer que sans cette prise de décision essentielle, il t’est bien inutile de rêver à autre chose que ton état actuel.

Le passage à l'action est à la base de tout le processus.
Tu pourras accumuler quantité de connaissance sur le sujet, si tu ne décides pas de prendre ta vie en main, personne ne le fera à ta place. 

Si tu ne considères pas que le meilleur investissement de ta vie est l'investissement sur TA PERSONNE, tu continueras à être le spectateur et témoin du déroulement de ta vie. 

Tu seras une simple victime impuissante au risques de perdre définitivement le contrôle de ta vie qui, pourtant, t’appartient.

Alors, investissez en vous !

Pour rendre ta propre vie plus épanouie et plus heureuse, utilise tes atouts, tes qualités, tes forces pour transformer tes souhaits et tes envies en réalisation.

Être en phase avec soi-même.
Il n’y a pas de plus grand échec que de ne pas vivre pleinement sa vie .
Ton pouvoir créateur est là pour aller au-delà de ce qu’on t'a inculqué malgré toi.

Rappelle-toi cet EXTRAORDINAIRE cadeau que tu as reçu à la naissance, il est aujourd’hui intact.

Il te suffit de faire un bon nettoyage de printemps, supprimer les toiles d’araignées qui empêchent ton esprit de s’ouvrir vers l’inconnu.

Donner le meilleur de soi-même, c'est MAINTENANT.

Investissez En Vous



Pour retrouver les autres articles
de mon Blog
Cliquez sur ma bouille
😉


Marie-Paule Carbon
Lettre Ouverte Aux Mamans Ayant un Bébé Hospitalisé à la Naissance.

Lettre Ouverte Aux Mamans Ayant un Bébé Hospitalisé à la Naissance.

Comment garder espoir dans la vie, lorsque l'on donne naissance à un bébé atteint d'une malformation ou d'une maladie grave ?

Vous le  savez : Devenir maman, avoir un enfant est le plus beau cadeau du monde, une histoire magnifique qui se profile.

Un matin vous êtes là, votre cœur bat la chamade, les yeux rivés scotchés sur le test, pleine d’espoir (ou d’angoisse). et puis… les deux lignes bleues apparaissent, le test est positif !

Le bonheur, la joie, l’espoir …..

Rappelez vous de votre 1ère échographie, émue de voir ce fœtus qui va se développer jour après jour dans votre ventre.

Malheureusement,
Vous le savez aussi : le pire des cauchemars de tous les futurs parents est d'apprendre que votre enfant a été diagnostiqué avec une maladie grave ou une malformation, qui plus est potentiellement mortelle.

Et là c’est le KO !

Dure réalité qui vous tombe dessus. 

Ce bonheur, cette joie, cet espoir de vie se transforment en une seconde en un vrai cauchemar.

Comment garder espoir dans la vie ?

Un suivi de grossesse se met en place,  il faut faire face à la réalité, parfois très dure !

Lorsque l'interruption volontaire de grossesse n’est plus possible ou pas souhaitée, les  grossesses pathologiques ou les anomalies fœtales amènent, chaque année, beaucoup d'enfants à passer de longues périodes à l'hôpital, en soins intensifs.

Heureusement (c’est ma vision plutôt optimiste de la vie) même si grandir en milieu hospitalier est loin d’être idéal, les spécialistes de la vie d’enfant, sont des professionnels qualifiés qui s’efforcent de rendre l’expérience aussi positive que possible.

ITINERAIRE D’UNE ENFANT GATEE PAR LA VIE,
Les médecins ne lui accordaient que 10% de chance de survie à la naissance
EST UN PETIT ROMAN FEEL GOOD PORTEUR D'ESPOIR.

Le Livre pour garder espoir

Au-delà des apparences aujourd’hui
je vous invite à découvrir
un souvenir bouleversant
captivant et inspirant

L'Annonce du Diagnostic.

Que ce soit avant ou après la naissance, l’annonce du diagnostic est un moment crucial auquel les futurs parents ne sont pas ou peu préparés.

Comment imaginer une réalité plus bouleversante que celle d’être séparés de son enfant  parce qu’il est hospitalisé, loin de la maman ?

Qu'il est difficile d'intégrer rapidement cette masse d’informations aux mots souvent incompris sur l’état de santé et les conséquences sur son nouveau-né !

Sans compter que lorsqu’un bébé nait avec un problème médical grave,
"il y a un processus de deuil qui doit se mettre en place".
Les parents doivent intégrer que le bébé idéal qu'ils attendaient n'est pas celui qu'ils vont avoir.

Et la famille se retrouve, précipitée dans une crise émotionnelle aiguë déclenchée par l’annonce de ce cruel diagnostic.

Si le baby blues, n’a pas d’explication scientifique, je peux vous assurer qu’à l’annonce du diagnostic, vous connaissez la raison de votre « déprime ».

Pour une maman, la naissance d’un enfant atteint d’une malformation est stressante et angoissante.
Face a cette situation traumatique, ne restez JAMAIS seule.
Le personnel soignant est là pour vous aider à faire face à ce choc subit. 
Il est disponible pour traiter les informations et transmettre les décisions médicales importantes.
Son rôle étant de vous accompagner et de vous dé-responsabiliser de ce qui arrive.

Ce que personne n’ose vous dire.

L'Importance de la Communication entre l'équipe Soignante et les Parents.

Après l’accouchement, les jeunes mamans, ayant un nourrisson en difficulté, peuvent considérer leur expérience de naissance comme traumatisante.
Il est donc important de garantir un échange de qualité avec toute l’équipe médicale.

Tout le personnel est sensible au fait que cette période est particulièrement stressante et potentiellement effrayante pour la maman et toute la famille.

Pour faire face à cette angoisse, ces sentiments de peur, de vulnérabilité, d’impuissance, d’agressivité et de culpabilité, vous devez faire appel à un accompagnement de la part de l’équipe soignante.

Il est essentiel pour comprendre ce qui est entrepris pour la survie de votre enfant.

Ces échanges verbaux entre chef de service et parents ont une forte influence sur la confiance des parents, leur sens du contrôle et leur sentiment de connexion avec leur bébé. Ils vous aident à garder espoir dans la vie.

Si ce n’est pas le cas, demandez l’organisation de réunions régulières afin d’entendre et de comprendre les évolutions quotidiennes de votre enfant.

Soyez à l'Ecoute, pour mieux comprendre.

Certaines familles font confiance au système de soins et cela même sans connaissance du vocabulaire médical.

En d'autres termes, si un personnel soignant attentionné, permet aux parents de prendre confiance en eux et aide à établir des liens avec leur enfant, il est nécessaire d’être à l’écoute, d’être présent et de ne pas se sentir une victime.

Toutes les stratégies et les interventions du corps médical partagées avec les parents minimisent le stress et renforcent les sentiments de confiance face à cette situation stressante.

De telles pratiques aideront les familles et les professionnels à travailler ensemble dans l’intérêt supérieur de l’enfant et de la famille.

Les infirmières jouent un rôle essentiel en aidant les parents tout au long de l’expérience stressante. Leurs démarches permettent de se sentir plus soutenus, impliqués, confiants et plus efficaces en présence de leur nouveau-né vulnérable.

Ne vous Victimisez pas.

Pourtant, d’autres familles, par peur de l’inconnu se méfient du monde médical, ce qui a pour conséquence une communication compliquée et qui peut même avoir tendance à se raréfier, à disparaitre, ou devenir conflictuelle.

En arriver à un tel clivage ne peut être bénéfique ni pour les parents ni pour votre enfant.

N’oubliez pas que votre nouveau-né ressent toutes vos émotions.

Cette attitude entraine contrariété, incompréhension, augmentation de l’anxiété pour aller jusqu’au conflit et dépôt de plainte.

Comprenez bien qu'une communication de qualité avec le personnel soignant est crucial pour accepter, comprendre et agir.
Par voie de conséquence, elle permet également de renforcer le sentiment de confiance des parents dans le bien-être de votre bébé fragile.

Ce n'est pas parce que vous êtes vulnérable par cette situation angoissante, que vous devez vous victimiser. En faisant cela, vous ne feriez qu'augmenter votre douleur et ajouter du malheur et de la violence à vous-même et à votre nouveau-né.

         Penser à l'Avenir et Garder Espoir !

Il est donc plus utile de ne pas baisser les bras, mais plutôt penser à l'avenir.
Dans le cas d’une maladie chronique grave, votre enfant peut avoir besoin, d’un certain temps dans une couveuse,  de plusieurs chirurgies ou hospitalisations et les séquelles peuvent évoluer avec le temps ou/et durer toute la vie.
Même quand un problème semble résolu, nous ne sommes jamais à l’abri d’une rechute et les familles craignent la récurrence.

Alors, de retour à la maison, répondre aux besoins des nouveaux-nés, en matière de santé et de sécurité est une priorité pour éviter toutes complications.
D’où l’importance de former les parents aux soins à pratiquer et des signes à surveiller.
Cela implique une attitude active et positive de la part des parents pour un apprentissage des soins à la maison souvent stressant.

Pour autant, mener une vie aussi normale que possible est essentiel pour l'avenir de votre "chérubin".
En dépit de l’incertitude de certains parents, de votre anxiété et de votre vigilance constante, votre défi consiste à vivre pleinement dans le présent pour appréhender au mieux l'avenir.

N'oubliez jamais :


"La force et la détermination d’une famille unie dans l’adversité sont une source d’inspiration et d’optimisme pour votre nouveau-né"
Cliquez pour tweeter

Et si je vous Racontais mon Histoire !

Lorsque mon bébé a été diagnostiqué avec une malformation de la paroi abdominale à 5 mois de grossesse, ma première réaction a été de vouloir pratiquer une IVG.
Mais l’omphalocèle, est une malformation connue et maîtrisée par Les équipes  très spécialisées de l’hôpital Necker-Enfants-Malades à Paris.
Tout le corps médical,  son papa également, m’ont donc convaincue de ne pas pratiquer cette ivg et de garder l’enfant que je portais.

Je n’avais, alors  aucune idée de ce que
la prochaine étape de ma vie m’apporterait.

A la naissance de "Svetlana", prénom choisi par son papa, le diagnostic d’une petite malformation bénigne, connue et maîtrisée s’est transformé en malformation digestive rare in-détectable et incurable à l’époque.

Après plusieurs opérations, des mois d’hôpital, des années d’hospitalisation à domicile, Svetlana a grandi avec moins d’un mètre d’intestin.

« La fonction fait l’organe » nous répétait le Professeur Ricour de l’hôpital Necker. "Garder espoir".

Une épée de damoclès pendant de nombreuses années.

Et pourtant, nous aurions pu être abattus et nous résigner, mais pour notre fille, nous avons dû relever les plus grands défis : notre vie ordinaire est devenue exceptionnelle.

Pas question de céder au désespoir, ni de capituler devant ce cruel destin.

Svetlana nous a mené à recentrer nos priorités, à voir le vrai dans chacun d’entre nous, à accepter les coups durs de la vie pour en ressortir plus forts

« l’épreuve fut rude, je le reconnais, mais elle m’a rendue meilleure.
Plus altruiste et en même temps plus mature, plus sûre de moi,

sereine et apaisée.
Le sourire triomphant de ma Svetlana balaye aujourd’hui encore

toutes mes angoisses. »


Ce qui a sauvé Svetlana au delà des prouesses de la médecine.

  • Une présence familiale sereine et confiante. 
  • Notre confiance aveugle dans toute l’équipe médicale.
  • Nous menions une vie sociale "normale" sans jamais considérer Svetlana comme une enfant malade et différente.
  • Une vraie communication et sans tabous avec le corps médical.
  • La volonté de prendre du recul et d’être acteurs de cet situation.
  • Malgré ses séjours à l'hôpital, elle avait une vie sereine et toujours dans le positif.
  • Nous avions la volonté de lui faire vivre une vie "normale" et nous avons toujours GARDER ESPOIR !!!!

Aujourd'hui, 27 ans plus tard, je me rends compte de la chance que j’ai eue de pouvoir compter sur son papa, ma famille, mes amis.
Je remercie également tout le personnel hospitalier du service du Professeur Ricour et du Docteur Olivier Goulet.
Toutes ces personnes m'ont permis de garder l'espoir d'une issue magnifique.

ITINERAIRE D’UNE ENFANT GÂTEE PAR LA VIE
Les médecins ne lui accordaient que 10% de chance de survie à la naissance
Est LE livre porteur d'espoir !

garder l'espoir

A travers cette histoire authentique, 
je vous invite à découvrir,
au-delà des apparences aujourd’hui,
un souvenir bouleversant
captivant et inspirant.

L’ECRITURE N’EST PAS RESERVEE QU’AUX AUTEURS OU ECRIVAINS CONFIRMES.

Sous sa plume légère et poétique l'auteure (sa mamie) fait revivre les batailles, les espoirs les épreuves, les amours, de toute une famille luttant quotidiennement pour la survie de Svetlana

Elle nous guide aussi pour affronter des sentiments parfois destructeurs, telle que la colère et l'injustice.

  • Ce roman nous amène avec finesse à nous recentrer sur ce que nous sommes et sur ce que nous souhaitons devenir.
  • Une méthode pour vivre en accord avec soi-même, pour ne pas renoncer à être soi. Au bout du chemin : le bonheur !

Bien sûr, la maladie n’est jamais loin

Pour autant, cette lecture, intense et émotionnante, peut aider à GARDER ESPOIR aux personnes qui n'auraient peut-être pas, comme moi, cette aide vitale à portée de main.

Une histoire authentique et inspirante qui ne vous laissera pas de marbre.

Riche en émotions une très belle leçon de vie, une sublime morale sur l’importance d’y croire.

Ce récit est aussi le récit d’un combat – victorieux –


C'est Définitivement Le LIVRE à LIRE.

Garder espoir

Itinéraire d’une enfant gâtée
par la vie  est  le parcours et la construction de Svetlana
qui se fera dans la résilience...

27 ans aujourd'hui, Svetlana s’est transformée en une vraie guerrière.
Il est vrai qu'elle est porteuse d'optimisme et d'ouverture d'esprit.
Elle a un métier qui la passionne.

Et devinez quel est son métier ?

Kiné !! Ses patients l'adorent.

« GARDER ESPOIR et profitez de la vie car elle vaut la peine d’être vécue. »
 Dit-elle !

J’invite les parents a demander l'aide dont ils ont besoin.

Et je souhaite très sincèrement que ce livre puisse vous aider à garder confiance en vous et à apaiser vos peurs pendant cette expérience qui peut être extrêmement éprouvante.

Etant passée par toutes ses émotions, n’hésitez pas à  me faire part de
votre détresse, anxiété, dépression, choc, peur, inquiétude, souffrance, culpabilité et sentiment d'impuissance.... Je serai à votre écoute.
(Ou dans les commentaires ou par l'onglet "contact" en haut de la page)



Pour commander ce livre plein d'émotion et porteur d'espoir,
Rien de plus simple.
CLIQUEZ ICI

garder l'espoir

Cet article vous a été utile ? Faîtes profitez vos amis
en le partageant sur votre réseau préféré 😉

Investissez En Vous pour un Meilleur "Moi" est un blog qui va vous aider à mieux vous connaître. 
Mieux se connaître, permet au travers d’une  meilleure communication d’établir des relations de qualité avec l’autre et donc de vivre une vie
plus épanouie au quotidien comme  au travail.

Investissez En Vous !

VOUS ÊTES la personne la plus EXTRAORDINAIRE que vous puissiez rencontrer !



Pour retrouver les autres articles
de mon Blog
Cliquez sur ma bouille
😉


Marie-Paule Carbon

EN TOUTE TRANSPARENCE....

Certains liens sur ce blog sont des liens qui sont directement dirigés vers une page de vente m'appartenant, mais il y a également des liens affiliés. Ce qui veut dire que lorsque vous cliquez sur ces derniers et effectuez une commande , je suis rémunérée par une commission.
Ces rémunérations m'aideront à prendre le temps pour alimenter ce blog avec beaucoup de contenu gratuit et toujours dans le seul but d'améliorer votre quotidien et d'avoir une vie épanouie..

3 Habitudes pour une Vie Epanouie auprès d’une Personne Jalouse !

3 Habitudes pour une Vie Epanouie auprès d’une Personne Jalouse !

Comment avoir une vie épanouie auprès d’une personne jalouse ??

La jalousie est un sentiment universel, une émotion naturelle chez tous les humains sans distinction de milieu social, d’âge ou de sexe.

Qui n’a jamais connu ce sentiment de jalousie ?

PERSONNE ?

Soyez honnête !! Tout le monde connait un jour ou l’autre ce sentiment de jalousie  !!

Mais, je vous l’accorde à des niveaux différents !!

En effet si la jalousie est une émotion naturelle et normale, pour certaines personnes, elle peut quitter le cadre de la normalité, pour s’orienter vers une jalousie plus envahissante.

Le résultat ?

Une suspicion permanente s’installe et par voie de conséquence contrôle et vérification de toutes vos actions se met en place.

Le bonheur 😉

Que la jalousie provienne de l’enfance avec le  Complexe d’Oedipeelle est le reflet  d’un grand manque de confiance en soi, d’un sentiment d’abandon, ajouté à cela l’idée de ne pas être à la hauteur.

Ce sentiment négatif d’insécurité de peur de perdre l’être aimé, provoque une extrême souffrance.

Elizabeth Bowen

Elizabeth Bowen

 

L’écrivaine irlandaise Elizabeth Bowen a écrit un jour:

 » La jalousie n’est rien de plus que de se sentir seul face à des ennemis souriants. »

Cette simple déclaration crée dans notre esprit une scène parfaite de ce que ressent la personne jalouse.

L’expression de la jalousie peut être un indicateur de sentiment.

Et VOUS qui vivez à leurs côtés, sachez qu’elle n’est en rien une preuve d’amour mais malheureusement qu’un désir de possession.

Soyons clairs : Nous ne parlerons pas ici de  jalousie pathologique proche de la paranoïa qui se dirige souvent vers des crimes passionnels.

Petit rappel avant d’aborder le sujet : 

Faites un pas en arrière et faites une pause.

Lorsque vous êtes traité injustement face à des crises de jalousie de votre bien aimé(e), rappelez-vous que ce n’est pas vous qui avez le problème, mais bien votre moitié.

Leur jalousie et leurs problèmes sous-jacents les poussent à agir de la sorte.

Par conséquent, essayez de ne pas le prendre personnellement.

C’est plus facile à dire qu’à faire, je vous l’accorde.

Parmi les « 4 accords Toltèques » dont parle Don Miguel Ruiz dans son livre, Il y en a un qui est tout à fait adapté à la situation :

« Quoi qu’il arrive, n’en fais pas une affaire personnelle » 

Je vous invite à lire un de mes précédents articles :

« Les 3 livres qui ont changé ma vie « . 

Vous pouvez lire ou relire cet article en  cliquant ICI

Et si vous vous arrêtiez et preniez le temps d’analyser les raisons pour lesquelles, votre chér(e) et tendre pourrait avoir ce comportement jaloux. Vous devriez commencer à comprendre ce qui peut motiver leurs comportements, ce qui faciliterait la compréhension de ce fonctionnement.

De la même manière qu’il est important de comprendre le fonctionnement de la jalousie, il est également important d’adopter ces 3 habitudes de zénitude au quotidien pour vivre une vie épanouie aux cotés de votre bien aimé(e) :

-Ne pas se justifier
-Les valoriser
-Les questionner

Avant de détailler  tout cela, je vous invite à télécharger 7 clés pour une journée Epanouie !

1/ SE JUSTIFIER, C’EST PLAIDER COUPABLE !!

Vous  êtes-vous déjà retrouvé à chercher une explication maladroite et vous sentir plutôt stupide par la suite?

Oui !

Moi aussi !

Cela s’appelle se justifier ! Nous le faisons tous parfois, et nous devons STOPPER cela !

Pourquoi se justifier ?

La plupart du temps pour éviter les conflits !

Alors pourquoi est-ce un problème ?

Tout simplement parce que cela discrédite ce que nous sommes en train de dire.

Lorsque nous nous justifions, nous nous sentons en faute, comme le gamin surpris en train de faire une connerie !

Qui se justifie s’affaiblit, notre voix s’assombrit, et par la suite cela nuit à la communication, et aux relations.

Le plus grave dans tout ça ?

Le résultat est que sans même s’en rendre compte, on se sent moins sûr de soi !!

Et puis Devinez quoi?

La demande du jaloux est un puits sans fond,

Tu as vu à quelle heure tu rentres ?

Et pourquoi tu as effacé tous tes messages ?

Mais tu as vu comme tu l’as regardé(e)  ?

J’en passe et des meilleures….

La crise n’est pas loin…

Alors il est vrai que bon nombre de nos attitudes peuvent parfois soulever des questions et des doutes de la part des personnes jalouses qui vous entourent.

Le problème c’est qu’avec le temps, cela peut avoir une incidence sur l’estime de soi et sur la façon dont nous nous aimons nous-mêmes.

N’oubliez jamais que la seule personne à qui vous devriez toujours répondre de vos attitudes : 
C’EST VOUS MÊME !

En tout état de cause, restez calme, maitre de vous et de la situation.

Détendez-vous physiquement et moralement à chaque fois que vous vous trouvez dans une discussion qui pourrait s’emballer.

Face à des scènes de jalousie, ne chercher PLUS JAMAIS à vous justifier,

Essayez plutôt de rassurer au maximum d’écouter votre moitié et de rester positif.

Citation du philosophe chinois Lao Tzu

«Parce qu’on croit en soi,
on n’essaye pas de convaincre les autres.
Parce qu’on est content de soi,
on n’a pas besoin de l’approbation des autres.
Parce qu’on s’accepte, le monde l’accepte ».

~ Lao Tzu ~

 

Après cette 1ère habitude pour une vie épanouie auprès d’une personne jalouse, j’espère que vous prendrez le temps de réaliser à quel point vous êtes formidable, sans aucune explication.

2/ VALORISEZ, COMPLIMENTEZ  ET Désarmez avec positivité LES PERSONNES JALOUSES.

Pas vraiment ce qu’il se passe dans la scène ci-dessous ;-(

Rappelez-vous qu’une personne jalouse est un être en souffrance, c’est quelqu’un qui se sent vide et mal aimé.

Comme j’ai tenté de vous l’expliquer dans l’introduction, c’est le manque de confiance en elle qui pousse la personne jalouse à enclencher des crises.

Seriez vous prêt(e) à l’aider à  reprendre confiance en elle ?

Comment ?

 

En la valorisant !

Le fait de savoir que la jalousie d’une personne est enracinée dans ses propres insécurités, ses propres doutes et ses sentiments d’inadéquation peut vous aider à mieux comprendre et à changer votre réaction lorsque quelqu’un se montre jaloux envers vous.

La valoriser, c’est partager des activités : sport, yoga, méditation, shopping, cinéma… la liste est longue  ….

Dans le seul but qu’elle se sente mieux et en sécurité auprès de vous. 

Ainsi en partageant des activités, si vous voulez vraiment améliorer vos rapports avec cette personne, vous pourrez l’aider à s’aimer un peu plus, à obtenir une meilleure estime d’elle-même.

La valoriser , c’est la rassurer.

La personne qui vous accompagne doit connaître la raison pour laquelle elle est unique à vos yeux.

Rassurez-la sur ses qualités, sur la valeur de ce qu’elle fait, afin de lui renvoyer une image positive d’elle-même.  

Chercher à ne pas provoquer la jalousie chez l’autre, parce que vous connaissez l’élément déclencheur d’une crise de jalousie, est une attitude positive qui peut vous aider à vivre une relation plus sereine.

Vous pouvez aussi les aider à se responsabiliser davantage en leur montrant qu’elles peuvent obtenir de meilleurs résultats en réagissant plus positivement.

Complimentez-la

Il n’est pas toujours facile de complimenter quelqu’un, cependant, cela leur redonne confiance en elle, lorsque vous pratiquez la positivité.

Cela les aide à se sentir mieux en les aidant à reconnaître le positif en eux-mêmes. 

Si vous êtes capable de désarmer une personne jalouse en la complimentant régulièrement, cela deviendra plus facile pour vous et plus cohérent avec le temps.

De même, lorsque vous contribuez à rendre la journée et la vie de votre moitié plus épanouie, cela aura une conséquence positive sur vous même.

Le fait de montrer de l’amour et d’employer des mots positifs pour encourager peut être contagieux

3/ Posez des questions libératrices

Une des techniques les plus utiles que vous pouvez utiliser pour vivre ZEN
au coté d’une personne jalouse, c’est de lui poser de bonnes questions.

En interrogeant calmement la personne jalouse, vous pouvez l’amener à clarifier sa position et lui montrer à quel point son attitude est envahissante et absurde.

 
Un exemple de question à poser lorsqu’on se voit reprocher de regarder d’une manière insistante une personne sur son chemin

 

 

Prendre sa moitié par le cou se positionner de sorte d’observer la personne concernée et lui dire :

« Regarde cette personne, elle est jolie ou grand ou bien habillée ou….

Peux-tu me dire, « Me Amor »,  pourquoi cela te dérange que je  regarde cette personne, puisque c’est toi qui es à mon bras ? »

Vous ne vous justifiez pas et vous valorisez votre partenaire.


Voici d’autres exemples de questions à poser :

« Comment en es-tu arrivé à cette conclusion ? » 


« Peux-tu m’expliquer pourquoi tu es en colère ? »

« Pourquoi tu n’as pas confiance en moi ? » 


Savez-vous pourquoi le questionnement est une technique aussi efficace pour sortir les personnes de leur situation de crise ?
La réponse est simple : les questions forcent la personne à se recentrer sur son comportement et non plus sur les autres. 


LES VRAIS CHANGEMENTS SE FONT PAS A PAS !

Si nous venons de voir qu’il n’est pas facile de vivre avec une personne jalouse, ces 3 habitudes vous permettront de vivre une vie plus épanouie au quotidien.

Rappelez vous

  • Ne jamais se justifier
  • Avoir de la compassion et être positif
  • Avoir l’art de poser les bonnes questions.

Cependant, ne croyez pas à une grande Révolution, ni à un changement de votre partenaire dans les heures qui suivent.

Ne croyez pas au Père Noël ! Vous n’êtes pas né(e) de la dernière pluie.

Croyez simplement à la relation que vous allez construire.

Pensez : Habitudes au quotidien.

Pas un jour sur deux, mais TOUS LES JOURS !!

Bien évidemment, si votre chéri(e)  ne veut rien entendre, si les crises de colère et les scènes se multiplient, il y aura un moment où il faudra le / la mettre devant ses responsabilités :

Soit il accepte de changer de comportement, soit la relation n’est plus possible.

Cet article, participe à l’évènement “3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien” du blog Habitudes Zen.
Merci Olivier, de nous permettre de participer à ton évènement.
J’apprécie beaucoup son blog, j’adore son article sur la résilience que vous pouvez lire en Cliquant ICI.

Si le sujet sur la résilience, vous inspire, je vous invite à lire un de mes articles: La résilience pour ne plus être malheureux comme les pierres.

Bonne lecture 😉

Suivez-moi sur le réseau de votre choix . undecided

Mieux se connaître, permet au travers d’une  meilleure communication d’établir des relations de qualité avec l’autre et donc de vivre une vie
plus épanouie au quotidien comme  au travail.

Investissez En Vous !

VOUS ÊTES la personne la plus EXTRAORDINAIRE que vous puissiez rencontrer !

EN TOUTE TRANSPARENCE....

Certains liens sur ce blog sont des liens qui sont directement dirigés vers une page de vente m'appartenant, mais il y a également des liens affiliés. Ce qui veut dire que lorsque vous cliquez sur ces derniers et effectuez une commande , je suis rémunérée par une commission.
Ces rémunérations m'aideront à prendre le temps pour alimenter ce blog avec beaucoup de contenu gratuit et toujours dans le seul but d'améliorer votre quotidien et d'avoir une vie épanouie..

MARRE des ces Relations Conflictuelles qui vous Empoisonnent la Vie ?

MARRE des ces Relations Conflictuelles qui vous Empoisonnent la Vie ?

« Les mots sont la source de malentendus.
 » Antoine de Saint-Exupéry

Savez-vous que la grande majorité des relations conflictuelles arrivent à la suite d’une mauvaise communication avec notre entourage ?

Si je vous ai déjà partagé « Comment améliorer sa communication » dans un article précédent,que je vous invite à lire ou à relire en cliquant ICI  nous aborderons la communication ici sous un angle totalement différent.

Le processus de communication étant très complexe, les possibilités d’incompréhension sont nombreuses.

Les instructions ne sont pas exécutées correctement, les individus s’offusquent, conflits et  frustration alimentent alors notre quotidien.

Et pourtant communiquer d’une façon bienveillante permet de vivre une vie plus épanouie.

Communiquer efficacement, permet de minimiser les problèmes relationnels et augmente les chances que d’autres vous comprennent en suivant les simples conseils qui vont suivre :

 

Partons du principe que  la communication permet de transmettre des informations, des ressentis des émotions des pensées des sentiments ….

 

Pour éliminer tout risque de conflit et réussir une relation saine, il est essentiel de développer de bonnes compétences en communication.

Au même titre que AVOIR des interactions sociales positives avec un parent, un enfant, un conjoint ou autre personne est essentiel pour vivre une vie EPANOUIE

Mais sachez également que si les relations sociales positives sont vitales pour une vie heureuse et plus épanouie, la façon dont nous décodons un message n’est jamais la pure réalité objective. Et c’est bien là le problème.

 

Beaucoup de choses peuvent nuire à une bonne communication.

 

Par exemple lorsque nous :

Supposons que nous savons ce que les autres pensent, ou qu’ils devraient savoir ce que nous pensons.

Nous concentrons sur ce que nous voulons dire pendant que d’autres parlent, au lieu de les écouter.

Soulevons d’autres problèmes et questions sans rapport avec le sujet traité.

Supposons que nous savons ce qui est juste pour les autres et essayons de les convaincre de cela.

Toutes ces attitudes nous empêchent d’envoyer un message clair ou de recevoir le message que l’autre personne tente d’envoyer, génèrent une mauvaise communication et engendre inévitablement des relations conflictuelles.

Améliorer notre manière de Communiquer  permettrait de supprimer la majorité de ces conflits.

Vous en conviendrez ! Si nous pouvions éliminer 50% des conflits, juste en améliorant notre communication, nous pourrions vivre une vie beaucoup plus épanouie.

Mais communiquer d’une façon bienveillante pour éliminer toute relation de conflit  ne s’apprend pas à l’école, et encore une fois c’est bien dommage !!!

Astuces pour communiquer d’une façon bienveillante

La communication étant un processus à double sens,
pour que la communication ait lieu, il faut (1) un expéditeur – qui transmet un message – et (2) un destinataire – à qui le message est envoyé.

Dans un 1er temps,
Mettez vous dans la peau de l’expéditeur
qui transmet le message

Et si vous preniez la responsabilité de la communication ? Investissez En Vous !

Lorsque nous communiquons avec les autres, il est très tentant de leur reprocher de ne pas nous comprendre.

Comment pouvons-nous être en faute avec nos compétences oratoires exceptionnelles ?

M’enfin !

Le problème est qu’avec cette attitude, nous ne pouvons atteindre le résultat qui consiste à amener l’autre à comprendre ce que nous essayons de dire.

Alors que lorsque nous prenons la responsabilité de faire passer un message aux autres, cela nous oblige à faire tout ce qui est nécessaire pour atteindre ce résultat.

Si le message n’est pas bien passé, sachez que vous êtes en grand partie RESPONSABLE !
N’hésitez pas à venir lire l’article : Qui veut passer de victime à responsable de sa vie avant de mourir ?

Et si vous êtiez plus flexible ?

Si vous parlez à quelqu’un et que vous vous rendez compte, que vous ne captez pas son attention et qu’il n’a aucune idée de ce que vous êtes entrain de dire.

Essayez de changez la façon dont vous communiquez. Les dessin est une excellente méthode pour rendre un message plus explicite et compréhensible.

Changer votre style de communication jusqu’à ce que vous trouviez celui qui fonctionne avec cette personne en particulier, ceci afin de ne pas laisser une relation conflictuelle s’imposée.

Et maintenant changez de personnage.
Mettez-vous dans la peau
du destinataire du message ….

Avez-vous une écoute active ?

L’écoute active est une façon d’écouter les autres qui  permet à l’expéditeur du message de confirmer que vous êtes en pleine conscience pour comprendre le message qu’ils envoient.

Assurez-vous que votre langage corporel indique que vous êtes intéressé et à l’écoute.

Regarder dans les yeux, tourner son corps vers l’expéditeur et acquiescer pendant toute la durée du message sont autant de signes envoyés pour leur faire savoir que vous les écoutez. 

 

 

 

SOYEZ TOUT OUÏE

pas à moitié là….
et à moitié pas là !!

 

Les distractions vous empêchent de vous concentrer sur le message envoyé, Réduisez-les. Tentez d’arrêter ce que vous faites qui pourrait vous distraire de leur message, comme regarder la télévision ou lire pendant que la personne vous parle.

Essayer d’écouter en faisant d’autres tâches ne permet généralement pas d’entendre clairement le message.

Si votre concentration ne peut être optimale , vous devriez peut-être leur dire: «Je serai plus en mesure de vous écouter une fois que j’aurai terminé avec ____. «

Écoutez le contenu et les sentiments derrière les mots. Ne vous contentez pas d’écouter le contenu de ce qui est dit. Écoutez le sentiment que la personne essaie de vous transmettre. Expriment-ils de la joie, de la tristesse, de l’excitation ou de la colère, soit à travers leurs mots, soit à travers leur langage corporel?

Une fois que la personne a fini de parler, reformulez-lui ce que vous avez entendu. « Si j’ai bien compris, c’est …… » « On dirait que ….. était très contrariant pour toi. »

Evitez Les conseils, ils ne sont pas les bienvenus.

Donner des conseils, surtout s’ils ne sont pas demandés, interrompt la communication. Avant de vouloir donner un conseil, assurez-vous que vous avez bien compris le message qui vous a été envoyé.

—————-

Ces petites astuces peuvent vous sembler étranges et peu naturelles au début.

Mais avec l’expérience et de la persévérance, des automatismes prendront leur place avec le temps. En prime, vous améliorerez toutes vos communications avec les autres (à l’intérieur comme à l’extérieur de votre famille).

Vous serez surpris de la façon dont vos conversations et vos relations changent lorsque vous vous concentrez sur l’écoute de l’autre personne, plutôt que de penser à votre prochaine réponse ou tout autre chose.

Si nous avions appris tout cela de la part de nos parents où à l’école, il y aurait certainement moins de relations conflictuelles dans les familles, au travail et dans relations d’une manière générale.

Commencez par enseigner à vos enfants à communiquer avec bienveillance.

Bien communiquer ne s’apprend pas à l’école OK !
Pour autant les enfants doivent apprendre à s’exprimer clairement et à écouter les autres.

Dès que les enfants commencent à émettre des sons, ils apprennent à communiquer.

Ils apprennent à attirer l’attention des autres et à faire passer leur message. Ils apprennent également que la communication est un processus à double sens.

Les enfants acquièrent leurs compétences par la manière dont nous leur répondons et par laquelle nous communiquons avec eux.

N’oubliez jamais : nous sommes leur référence


Alors écoutons les activement !

Alors que nous écoutons activement les enfants, nous leur faisons savoir qu’ils peuvent envoyer un message et que leur message est important pour son destinataire.

Comme indiqué précédemment, il est important que nous leur accordions toute notre attention, à l’écoute des sentiments et du contenu de leur message.

Comme nous l’avons vu plus haut, nous devons nous abstenir de donner des conseils tout de suite.

Deuxièmement, nous devons apprendre aux enfants à écouter activement.

L’enfant doit se concentrer sur la personne qui parle, ce qui doit éliminer à nouveau le plus de distractions possible. Cela peut vouloir dire éteindre la télévision, leur demander de vous regarder ou de les faire venir dans la même pièce que vous pendant que vous leur parlez.

Tout comme nous leur accordons notre attention, nous devons apprendre aux jeunes enfants à porter leur attention sur les autres.

Pour être sûr qu’ils ont compris votre message, demandez leur ce qu’ils ont entendu avec leurs propres mots,. De cette façon, vous leur apprenez à paraphraser ce qu’ils ont entendu.

On peut également demander aux enfants quel sentiment, quelle émotion  ils ressentent.

Heureux ?  Irrité ? Triste ?

De cette façon, vous leur apprenez à associer sentiment et contenu.

Petite aparté, j’ai le plaisir de vous offrir
« Mes 7 clés pour une journée épanouie »

Cliquez sur l’image wink

L’objectif étant d’avoir une communication « équilibrée »

Si l’enfant ne répète pas clairement le message, cela offre un temps de clarification et une autre occasion d’enseigner qu’une bonne communication nécessite des efforts – et que, parfois, nous ne réussissons pas correctement du premier coup.

Enfin, les enfants observent. Ils apprennent en communiquant avec nous et en regardant de quelle manière les adultes communiquent entre eux.

Nous devons donc être sûrs d’être de bons modèles, si vous voyez ce que je veux dire !!

Il est nécessaire de prendre le temps d’écouter et d’envoyer clairement nos propres messages.

Je sais !!
Bien communiquer en famille n’est pas une mince affaire !

Nous venons de voir qu’une communication entre 2 individus ou entre 1 adultes et 1 enfant n’est pas toujours évidente, Alors imaginez, les risques de malentendus et d’incompréhension lorsqu’il y a plusieurs personnes concernées dans une discussion.

Avec plus de personnes, les possibilités de communication sont plus grandes donc les relations conflictuelles sont plus importantes également.

Lorsque deux personnes sont impliquées, il est possible de créer une seule relation.

Et avec une prise de conscience et un peu de pratique, la communication est assez « équilibré »

Lorsque trois personnes ou plus sont impliquées, cela peut devenir plus compliqué et naturellement, des conflits vont survenir

Les familles doivent concilier les besoins et les désirs de nombreuses personnes différentes. .

Il est donc important que les familles établissent de bonnes lignes de communication afin que tous les membres de la famille se sentent entendus et compris et les conflits résolus.

Face à un conflit, un compromis peut être trouvé.

Le compromis ne signifie pas qu’il y a un gagnant et un perdant, mais plutôt qu’une « solution alternative » a été trouvée.

Générer des «solutions gagnantes / gagnantes» nous oblige à faire preuve de créativité dans la recherche de solutions aux problèmes, plutôt que de nous concentrer sur nos propres besoins ou désirs.

Pour trouver des «solutions gagnantes / gagnantes», les membres de la famille ont besoin de bonnes compétences en communication. 

Tous les membres de la famille doivent clairement exprimer leur point de vue et leurs suggestions.

Voici quelques façons de proposer des solutions «gagnant / gagnant»

Il est important que toutes les personnes confrontées au conflit soient présentes.
Même si cela implique une pause de 10 minutes afin que tout le monde puisse se calmer et se regrouper.

Utilisez un langage neutre. Cela signifie que les membres de la famille ne peuvent pas porter de jugement sur les idées ou les besoins des autres.

L’opinion de chaque personne doit être entendue.

Tout le monde doit utiliser ses compétences d’écoute active (décrites précédemment), en exprimant le point de vue des autres membres de la famille.

Une fois que tout le monde se sent entendu et compris, le processus peut alors générer de nouvelles solutions pour résoudre le conflit.

Le groupe devrait générer autant de nouvelles solutions au problème que possible.
Pas seulement sur la manière de répondre à ses propres besoins, mais, également sur la façon de résoudre le problème.

 

Conservez une liste de toutes les idées de solutions générées.

Certaines des solutions peuvent être stupides et scandaleuses.
L’humour nous aide à détendre nos esprits, ce qui peut nous aider à faire de notre mieux.

Lorsque toutes les solutions possibles ont été générées, passez en revue chaque idée et discutez-en.

Cela résoudrait-il le problème? Pouvons-nous réellement le faire? À quel point cela serait-il difficile ou facile?

Le groupe peut voter sur la meilleure solution. Si seulement 2 personnes sont impliquées, elles doivent s’accorder sur une solution avant que le problème ne soit considéré comme résolu.

 « Si vous ne pouvez pas le changer, changez votre façon de penser.
 » Mary Engelbreit

CONCLUSION

Une attitude positive consiste à s’épanouir dans la vie.

INVESTISSEZ EN VOUS
Les solutions à vos problèmes sont en vous et non en dehors

PARCE QUE TOUT DEPEND DE VOUS

Tester par vous-même

De cette manière vous assumez la responsabilité de vos actes et de votre compréhension

Et s’il est un besoin humain de se connecter avec les autres, nous devons avant tout être connectés avec nous-mêmes.

Vous sentez vous en accord avec vous-même ?

Votre voix intérieur est –elle votre meilleure amie ou votre pire critique?

 Petit conseil d’amie

Bien qu’il ne soit pas possible d’éliminer complètement les relations conflictuelles, vous pourrez minimiser les malentendus et réduire les frustrations.

Obtenez de meilleurs résultats en suivant ces quelques conseils ci-dessus.

Essayez de répondre à vos propres besoins plutôt que d’espérer que d’autres personnes le fassent pour vous.

Mais concentrez-vous sur l’écoute de l’autre, plutôt que d’avoir la conviction d’avoir raison, prenez du recul Et voyez comment votre communication  avec les autres change.


Mieux se connaître, permet au travers d’une  meilleure communication d’établir des relations de qualité avec l’autre et donc de vivre une vie au quotidien comme  au travail.

Investissez En Vous ! VOUS ÊTES la personne la plus EXTRAORDINAIRE que vous puissiez rencontrer !

Dés à présent et Peu importe votre âge, votre parcours ou votre expérience, communiquer d’une façon bienveillante est une compétence que vous pouvez apprendre dans le seul but de vivre une vie plus épanouie.

Avec un peu de confiance en vous et la connaissance des éléments de base, vous serez en mesure de faire passer votre message efficacement. 

MariePaule, auteur de ce blog, retrouvez l’itinéraire d’une passionnée par l’humain

en cliquant sur ma bouille 😉

 

Un grand MERCI pour votre partage.

EN TOUTE TRANSPARENCE....

Certains liens sur ce blog sont des liens qui sont directement dirigés vers une page de vente m'appartenant, mais il y a également des liens affiliés. Ce qui veut dire que lorsque vous cliquez sur ces derniers et effectuez une commande , je suis rémunérée par une commission.
Ces rémunérations m'aideront à prendre le temps pour alimenter ce blog avec beaucoup de contenu gratuit et toujours dans le seul but d'améliorer votre quotidien et d'avoir une vie épanouie..