Bonheur au travail : 5 signes d’échec, et comment y remédier
Signe d’un manque de bonheur au travail

Bonheur au travail : 5 signes d’échec, et comment y remédier

Le bonheur au travail est l’un des sujets les plus brûlants de notre siècle !

En effet, selon l’enquête « Parlons Travail » publiée en 2017 par la CFDT, plus de 3 employés sur 10 disent ne pas aimer leur travail. 1 travailleur sur 10 estime également être malmené dans son travail d’une manière ou d’une autre.

Et vous, quelle est votre situation ? Ressentez-vous un réel bonheur au travail ?

Dans cet article, vous allez découvrir 5 signes qui montrent que votre travail vous rend malheureuse. Je vous proposerai également des solutions pratiques pour sortir de ce gouffre !

Bonheur au travail : 5 signes que votre travail vous rend malheureuse

Insert Image

Certes, la définition du bonheur au travail varie d’une personne ou encore d’une entreprise à une autre. Mais une chose est sûre et certaine : il y a des signes qui montrent clairement qu’une personne est malheureuse à cause de son job. Voici 5 d’entre eux qui devraient vous alerter :

1er signe d’un manque de bonheur au travail : vous n’aimez pas vos collègues

Les relations professionnelles ne sont pas toujours simples. Il arrive très souvent que l’on ne s’entende pas avec un collègue ou que l’on ne supporte simplement pas sa tête.

Mais si vous vous retrouvez à ressentir de l’animosité envers la majorité de vos collègues, vous êtes sûrement dans un environnement toxique.

Naturellement, cette situation s’avère en premier lieu toxique pour votre état d’esprit. Mais sur le long terme, elle pourrait également avoir des conséquences graves sur votre santé physique.

2e signe d’échec : vous avez du mal à sortir de votre lit chaque matin

Bonheur au travail: difficile de se réveiller le matin pour aller travailler

Vous avez du mal à sortir de votre lit chaque matin pour aller travailler

Se réveiller le matin pour aller travailler est parfois difficile. On veut bien profiter de son lit confortable pendant quelques heures encore au lieu d’affronter les transports pour se rendre à ʺce boulot si durʺ.

Toutefois, si vous avez la même flemme chaque jour, si vous lever chaque matin est un véritable supplice, c’est peut-être le signe que n’aimez pas votre travail. Vous n’en êtes peut-être pas encore consciente, mais votre corps ne répond plus du tout quand il s’agit de se lever tôt.

Votre attitude le dimanche soir est également un signe à surveiller de très près. Vous sentez-vous triste parce qu’une nouvelle semaine doit commencer ? Redoutez-vous le lundi ? Désirez-vous de toutes vos forces qu’un autre dimanche arrive afin que vous puissiez vous reposer ? Les réponses à ces questions vous aideront à vous situer par rapport à l’impact de votre boulot sur votre état émotionnel.

3e signe d’échec : vous n’êtes pas satisfaite de votre salaire

Certes, l’argent ne fait pas le bonheur, mais il y contribue grandement. Votre job est peut-être bien, vous avez peut-être des collègues sympathiques, mais vous estimez ne pas être bien payée. Au début, cela ne vous dérangeait pas vraiment. Toutefois, vous espériez être mieux rémunérée au fil du temps.

Mais bien que vos responsabilités aient augmenté, votre salaire n’a pas changé. C’est un signe de mal-être au travail.

 En effet, ce n’est pas tant le montant qu’il y a sur votre chèque à la fin du mois qui vous dérange. C’est le manque de reconnaissance que vous y associez. Vous avez le sentiment que vous jouez un rôle important, mais que vous n’êtes pas reconnue pour vos compétences.

4e signe d’échec : vous êtes constamment irritable

L’irritation constante est un signe que vous êtes malheureuse dans votre travail. La moindre instruction de votre boss vous met hors de vous-même. Il est quasiment impossible pour vous d’exécuter une tâche sans en avoir marre. Vous avez déjà eu envie d’envoyer vos collègues ou même votre boss balader. Vous avez une humeur exécrable au boulot ; et pire encore, vous la transportez chez vous.

Ces signes montrent que vous ne ressentez plus du tout du bonheur au travail.

5e signe d’échec : vous vous plaignez constamment de votre boulot

Les personnes, qui ne ressentent plus aucun bonheur au travail, passent beaucoup de temps à expliquer à leurs proches à quel point leur job est détestable en ce moment. Elles critiquent chaque décision de leur patron, parlent du caractère de leurs collègues, et se plaignent pour chaque détail.

Si vous vous retrouvez dans ce cas ou dans l’un des 4 autres cas précédemment cités, il urge de trouver une solution. La suite de cet article vous sera d’une grande utilité.

Comment améliorer votre bonheur au travail ?

Le mal-être au travail n’est pas une fatalité. C’est possible de restaurer le bonheur au travail, de ne plus avoir des journées hyper difficiles émotionnellement, et d’être épanouie dans ce que l’on fait. Pour y parvenir :

Comment améliorer votre bonheur au travail ?
  • identifiez les causes de votre mal-être : pourquoi est-ce que vous n’êtes pas épanouie dans votre travail ? Asseyez-vous et répondez franchement à cette question. Passez au scanner vos motivations de départ ainsi que les différents défis rencontrés jusqu’ici. Identifiez également les moments précis où les choses ont totalement basculé. Faites un diagnostic complet ;
  • parlez avec votre patron : c’est une chose que la majeure partie des employés redoutent. Mais elle est tout de même essentielle. Discutez franchement avec votre boss de vos ressentis par rapport à votre boulot. Il pourrait par exemple vous attribuer de nouvelles tâches, aménager vos horaires, plaider pour une augmentation de votre salaire, etc.

Même si vous avez un patron difficile, essayez tout de même la discussion. Vous pourriez être surprise des bonnes choses qui en découleront ;

  • demandez de l’aide : retrouver le bonheur au travail n’est pas une tâche aisée. Seule, il est peu probable que vous puissiez y arriver. http://compagnieankreation.fr/?samosval=sites-de-rencontre-italie&a2d=dd Faites donc appel à une spécialiste du bien-être pour vous accompagner. Par son expertise, vous pourriez même vous rendre compte que votre mal-être au travail ne vient pas de là où vous l’imaginiez.

Vous identifierez également des solutions pour mieux affronter le stress quotidien, et retrouver un équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle.

  • quittez votre job : c’est la solution ultime. Si vous avez essayé d’arranger les choses sans y arriver, partir est sûrement la meilleure solution.

Prenez votre courage à deux mains , et passez à autre chose. Cela ne sert à rien de vous enfermer dans un travail qui vous rend malheureuse. De belles choses vous attendent dans d’autres environnements, mais vous devez avoir assez de courage pour faire le pas.

Découvrez la méthode dont vous avez urgemment besoin pour vous libérer définitivement de votre stress qui vous pourrit la vie. http://szkolabezbarier.org/?plaksivuy=lento-randki-katowice&b33=e5
Alīgūdarz CLIQUEZ ICI 

Voilà, avez-vous des questions, préoccupations ou n’importe quel autre type de commentaires ? Si oui, merci de les poser dans la zone réservée ci-dessous à cet effet ! Et si cet article vous a été utile, merci de le partager avec vos proches qui en ont besoin. Elles vous en sauront gré !

Laisser un commentaire