Comment Trouver Son Salut Dans La Résilience Pour Ne Plus Être MalheureuxComme Les Pierres ?

la résilience c’est quoi ?

La résilience c’est la capacité à surmonter les épreuves, elle permet surtout à devenir plus fort et grandir de cette épreuve

Tous les êtres humains ne réagissent pas de la même façon face aux chocs de la vie et aux drames qu’ils vivent

Certains humains ont la capacité de résister aux chaos de la vie et ne semble peu ou prou meurtris par le malheur. Ils ont la capacité de se relever et de se tourner vers l’avenir fortifiés pendant que d’autres anéantis vont s’effondrer, s’écrouler :

Mais qu’est ce que j’ai fait au bon dieu, je suis poursuivi par la malédiction.

C’est la bérézina !
Même une petite difficulté peut paraître à ces personnes, insurmontable.

Pourtant les études montrent qu’il n’y a pas de gène particulier à la résilience. Il y aurait tout simplement des habitudes développées qui permettent de se sortir au mieux des situations les plus terrifiantes aussi éprouvantes soient elles.


Vous comprendrez qu’il est important d’Investir en Soi pour mieux se connaitre et développer
la Résilience pour mieux appréhender les évènement de la vie.

  Alors avant de continuer et pour recevoir mes 7 clés pour une journée épanouie,
CLIQUEZ SUR L’IMAGE CI-DESSOUS

Maintenant, regardons ensemble les 3 étapes de la Résilience

1ère Etape : L’Etat de fait :

C’est le moment « DRAMATIQUE » où on est confronté à la souffrance morale,  physique ou sociale.

Reconnaître sa souffrance est essentiel pour ne pas la nier.

Faites la politique de l’autruche, et votre corps vous rappellera à l’ordre !

Sans même savoir pourquoi, des maladies psychosomatiques pourront se développer sans compter ces blocages du dos, du cou… ou partout ailleurs qui pourront alors s’enclencher.

2ème Etape : La reconstruction

En dépit du drame on recommence à vivre sans être totalement grandi de cette épreuve.
Cette étape est indispensable pour passer à l’étape suivante.

Beaucoup d’entre nous ne passe pas à l’étape suivante et sont enfermées dans ce statut de victime à ressasser ce qui s’est passé.

Retrouver mon article :

«  Qui veut passer de victime à responsable de sa vie avant de mourir « 

3ème Etape :  La reconnaissance 

C’est la possibilité de sortir encore plus fort de cette souffrance.
Posez vous la question:
Qu’est ce que j’ai pu ressortir de positif de ce drame, de ce que j’ai vécu ?

Si votre réponse est : RIEN

Sans aucun doute, êtes-vous  toujours au stade de l’étape 2.
Il ne dépend que de vous de vouloir passer à l’étape 3

PARCE QUE TOUT DEPEND DE VOUS

Avec un tout petit peu plus de tolérance et d’indulgence et vous êtes sur la bonne voie.

Certains se reprennent en main tandis que d’autres sont anéantis. POURQUOI ?

Partons du principe que ce n’est pas héréditaire, qu’il n’y a pas de gène de la résilience.

On ne naît pas résilient, c’est une faculté qui se développe tout au long de la vie, grâce à notre discernement et notre état d’esprit et bien entendu à notre volonté.

PARCE QUE TOUT DEPEND DE VOUS !

Toutefois, il peut y avoir des prédispositions :
Une enfance dans un environnement serein, choyé, aimé, entouré, facilite le développement de la résilience.

A contrario il peut y avoir des prédispositions pour être dans l’incapacité à développer la résilience.
Qui ne connaît pas dans son entourage des enfants surprotégés ?
Souvent mis sous une cloche de verre, les parents imaginent que c’est le meilleur moyen de les maintenir à l’abri des difficultés.
Les épargner des réalités, des vérités, et même des secrets de famille, n’est pas leur rendre service.
On ne leur donne pas les outils nécessaires pour faire face à la vie, à la réalité, de plus, on ne sera pas toujours là pour les protéger.
Cette éducation anéantit tout développement de la résilience.

 

Il faut au contraire leur enseigner les mécanismes qui vont leur permettre de développer la résilience dans les situations extrêmes, le jour où un traumatisme les frappera de plein fouet.

J’AI DONC UNE EXCELLENTE NOUVELLE !

La résilience n’étant pas innée, vous pouvez y accéder en la développant.

Partons une nouvelle fois du principe que nous ne pouvons pas refaire le passé, qu’on ne peut pas changer le cours des événements, que nous pouvons être confrontés un jour ou l’autre par un traumatisme tel que :

-la perte prématuré d’un être cher
-une maladie grave
-un viol
-un attentat
-un accident
-une guerre
-des critiques non fondées
… ou que sais-je encore…

Comme vous l’avez vu plus haut, pour développer la résilience il faut surtout ne pas être dans le déni ! Ne pas nier l’événement mais l’accepter.
Sans pour autant, ignorer les difficultés qui viennent de se produire au contraire, il faut y faire face pour mieux rebondir.
Rebondir n’est pas que la faculté de s’adapter à une situation. Rebondir c’est la capacité à ressortir encore plus fort d’un événement traumatique

Les personnes résilientes apprennent de cette expérience
pour devenir des personnes encore plus fortes qu’avant.

Charles Aznavour ne fait pas tellement partie des chanteurs que j’ai beaucoup écoutés, dans ma vie. 

Mais ce descendant de rescapés du génocide arménien m’a toujours touché par sa capacité à se relever des échecs et à croire en son destin, malgré les refus et les rejets. Et puis, il y a une chanson qui a toujours eu le don de m’émouvoir profondément..

Je la partage avec vous ! 

Vous serez d’accord avec moi : Nous ne sommes jamais à l’abri.

Ca n’arrive pas qu’aux autres !

C’est certainement ce que j’ai appris de mes parents

Ma vie n’a pas été un long fleuve tranquille, j’ai vécu beaucoup d’épreuves dans ma vie.

Je ne souhaite à personne de vivre ce que j’ai vécu à la naissance de ma fille atteinte d’une malformation abdominale grave. Pourtant grâce à la résilience familiale , je suis sortie vainqueur de cette épreuve et elle m’a appris beaucoup de choses.

« Un Matin Svetlana » est un livre qui a été écrit par ma maman sur les premières années très compliquées de cette petite fille

Je vous l’offre avec plaisir.

Vous pouvez le télécharger ici en cliquant sur l’image 

PS : Aujourd’hui, elle est kiné, elle soigne les corps meurtris et elle va bien !

Vous êtes toujours là ? Super !

Regardons maintenant les 10 traits de personnalité nécessaires pour développer la résilience efficacement.

1- Flexibilité au changement

Les personnes résilientes peuvent faire preuve de souplesse et s’adapter aux circonstances changeantes ou aux crises de la vie. Apprendre à être plus adaptable peut aider les personnes à réagir plus efficacement aux événements, en les utilisant comme opportunités de croissance et de développement plutôt que de les considérer comme des catastrophes.

 

2- Gratitude

Être reconnaissant de tout ce que vous avez,
plutôt que de se plaindre de ce que vous n’avez pas ou ce que vous aimeriez avoir.

3- Décider de ne pas subir sa vie, ne pas se voir comme des victimes

4- Être Optimiste, Enthousiaste et Positif.

Trouver un moyen de voir les aspects positifs dans la plupart des situations et de croire en ses propres forces.

Cela signifie également d’apprendre à vous défaire des émotions négatives pour les remplacer par des émotions positives afin de devenir positif donc optimiste pour se sentir bien.

Retrouver mon article :
«  Comment se sentir mieux avec soi-même dans ce monde de brutes »

5- Elles sont dans l’action.

Toutes les personnes résilientes agissent et ne subissent pas

6- L’échec ne leur fait pas peur!

Ne pas craindre l’échec. D’après elles, l’échec permet de savoir ce qui ne fonctionne pas, et donc d’avancer.

7- La peur ne fait pas partie de leur personnalité

 

Les personnes résilientes sont courageuses. Elles considèrent que rien n’est sûr dans CE monde. Au lieu de chercher une illusion de sécurité, elles préfèrent cultiver le courage de vivre au quotidien, et ce malgré les risques encourus.

Peu importe où nous vivons que ce soit un pays en guerre ou no, nous ne somme jamais à l’abri d’un tremblement de terre, d’un attentat ,d’un accident, la liste est longue, mais nous n’auront pas choisi d’être présents ou de subir tel ou tel traumatisme.

Il est donc nécessaire de ne pas avoir peur pour surmonter les pires épreuves.

8- Savoir prendre du recul face aux critiques

Être à l’écoute des critiques qui leur sont adressées fait partie de la résilience. Les personnes résilientes évaluent si ces critiques sont fondées, et prennent des mesures correctives. Les critiques les endurcissent plutôt que ne les blessent, car elles ne se sentent pas concernées.

Un très bel exemple est le message le Kylian Mbappé adressé aux supporters de l’AS Monaco suite aux terribles critiques reçues lors d’un match de Football :

Supporters Monégasques ,

«Je voulais simplement vous remercier de tout l’amour que vous m’avez donné durant notre temps passé ensemble.

Jamais on ne m’a témoigné autant d’affection, de soutien et apporté autant de force.

Je sais que certains d’entre vous ne comprennent pas mon choix et qu’un sentiment de colère est né en vous, je le comprends.

Je comprends aussi certains sifflets lors de notre dernière, car de fausses informations ont circulé tout au long du « feuilleton Mbappé »

Voilà qui est dit.

9- S’appuyer sur des relations solides. 

Ces personnes résilientes connaissent la valeur du soutien social et peuvent s’entourer d’amis et de membres de la famille. Elles s’entourent d’individus qui les soutiennent et qu’elles peuvent soutenir en retour.
Développer des relations où vous pouvez être ouvert et honnête à propos de vos sentiments est la clé.
Essayer aussi de trouver le bien chez tout le monde – cela vous aidera à devenir moins critique envers les autres et à développer des relations plus empathiques et authentiques.

 Le plus dur à mettre en place pour développer la résilience…

10/ La gestion des émotions

La gestion des émotions pourra faire l’objet d’un article à part entière mais pour le moment, sachez que les personnes résilientes savent maîtriser leurs émotions. Lorsqu’elles ressentent une émotion forte, elles ont la capacité à s’en détacher avant d’agir. Je vous l’accorde. Pas facile tous les jours mais ça se travaille.

 

Boris Cyrulnik, expert dans le domaine de la résilience. Son livre est un vrai documentaire. 

Maintenant à vous de jouer !

Vous l’aurez compris, même si, encore une fois nous n’apprenons pas à l’école à devenir résilient, ce n’est pas inné, mais ça s’apprend ET ça se cultive.
Une personne résiliente comprend qu’elle est architecte de sa propre vie et de son propre destin.
Commencer par vous entrainer par un événement prévisible, je pense notamment à la perte d’un cher en fin de vie, d’un parent…
Votre entrainement sera bien utile le jour où vous serez confrontée à un événement non prévisible.
La résilience est votre Meilleure amie !

PARCE QUE TOUT DEPEND DE VOUS

Si vous ne l’avez pas encore fait, téléchargez GRATUITEMENT
les 7 clés pour une journée épanouie.
CLIQUEZ SUR L’IMAGE CI-DESSOUS

Et Vous ?
Où en êtes vous de la Résilience ?

Vos expériences sont les bienvenues dans les commentaires ci-dessous.Par la même occasion faites moi part de sujets d’articles que vous souhaiteriez dans ce blog !


Mieux se connaître, permet au travers d’une  meilleure communication d’établir des relations de qualité avec l’autre et donc de vivre une vie au quotidien comme  au travail.

Investissez En Vous ! VOUS ÊTES la personne la plus EXTRAORDINAIRE que vous puissiez rencontrer !

MariePaule, auteur de ce blog, retrouvez l’itinéraire d’une passionnée par l’humain
en cliquant sur ma bouille 😉

EN TOUTE TRANSPARENCE....

Certains liens sur ce blog sont des liens qui sont directement dirigés vers une page de vente m'appartenant, mais il y a également des liens affiliés. Ce qui veut dire que lorsque vous cliquez sur ces derniers et effectuez une commande , je suis rémunérée par une commission.
Ces rémunérations m'aideront à prendre le temps pour alimenter ce blog avec beaucoup de contenu gratuit et toujours dans le seul but d'améliorer votre quotidien et d'avoir une vie épanouie..