You are currently viewing Le perfectionnisme : une source de stress chez les femmes managers de proximité
Femmes managers de proximité, le perfectionnisme crée encore plus de stress

Le perfectionnisme : une source de stress chez les femmes managers de proximité

Saviez-vous que le perfectionnisme est une véritable source de stress chez les femmes managers de proximité ?

Selon une étude réalisée par les psychologues canadiens Paul Hewitt et Gordon Flett sur plus de 20 ans, les perfectionnistes sont constamment stressées. Cela les rend plus vulnérables à des problèmes émotionnels, physiques et relationnels comme la dépression, les tensions au travail, l’anxiété, etc.

Dans les cas les plus graves, cet état de choses peut même conduire au suicide.

Mais quels sont les signes qui montrent que l’on est une perfectionniste ? Comment soigner cela et devenir une femme épanouie dans son travail ? Les réponses à ces questions font la substance de cet article.

Stress chez les femmes managers de proximité : 5 signes que vous êtes une perfectionniste

5 signes que vous êtes une perfectionniste stress

Stress chez les femmes managers de proximité !: 5 signes de perfectionnisme

Certes, les femmes managers de proximité sont soumises à un stress énorme au quotidien. Elles doivent gérer leurs équipes de sorte à atteindre des objectifs tout en gardant de bonnes relations avec leur hiérarchie. Dans le même temps, elles doivent trouver l’équilibre avec leur vie familiale.

Si en temps normal tout cela est déjà très pesant, être perfectionniste augmente cette pression et accroît les tensions.

En effet, les perfectionnistes ont un besoin maladif de constater que tout est parfait autour d’elles. Elles fixent des normes irréalistes et ont tendance à se flageller lorsqu’elles n’arrivent pas à les atteindre.

Voici 5 signes qui pourraient montrer que vous en faites partie :

Stress chez les femmes managers de proximité : 1er signe de perfectionnisme : vous jugez très rapidement

Les perfectionnistes s’accusent tout le temps. Elles s’évaluent avec la dernière rigueur et sont très dures avec elles-mêmes. Mais elles ne se limitent pas là : elles le sont également avec les autres.

Les managers perfectionnistes veulent que leurs collaborateurs soient parfaits, ou du moins qu’ils fournissent le maximum d’efforts pour pouvoir l’être.

Stress chez les femmes managers de proximité : 2e signe de perfectionnisme : vous êtes accroc à l’organisation

Listes, agendas, plannings, schémas, scénarios… vous anticipez chaque détail de votre journée et même de votre semaine. Vous connaissez avec précision les choses que vous avez à faire, et vous êtes focalisée sur chaque tâche.

Mais le problème est celui-ci : vous n’avez plus du tout de place pour la spontanéité. De plus, quand une chose ne se passe pas comme vous le désirez, cela devient un véritable drame.

3e signe de perfectionnisme chez une manager : vous ne vous détendez jamais

Les perfectionnistes ont toujours quelque chose d’utile à faire, un objectif à atteindre, un projet à boucler, un rendez-vous important, etc.

Pour elles, c’est du gâchis de discuter pendant quelques minutes dans le couloir avec un collaborateur. Le ciel risque même de s’écrouler si elles regardaient ne serait-ce qu’un film de 90 minutes ou si elles allaient au cinéma.

Si vous n’arrivez jamais à lever le pied de l’accélérateur et à juste profiter de la vie, vous souffrez probablement de perfectionnisme.

4e signe de perfectionnisme chez une femme manager : vous reportez constamment les choses

Procrastiner paraît aux premiers abords comme une habitude des paresseuses. Mais c’est également une manie très courante chez les perfectionnistes.

Elles sont tellement obstinées par le fait que tout doit être parfait qu’elles reportent toujours le démarrage des projets. Elles se disent toujours qu’elles n’ont pas assez de ressources ou de temps pour faire les choses. Elles reportent constamment.

Stress chez les femmes managers de proximité, 5e signe de perfectionnisme : vous n’exprimez pas vos idées tant qu’elles ne sont pas concrètes

Les perfectionnistes gardent très souvent le silence en réunion. Certes, elles ont des idées, mais elles estiment qu’elles ne les ont pas assez travaillées. Par conséquent, elles préfèrent garder le silence.

Que devez-vous faire si vous remarquez un ou plusieurs de ces signes chez vous ? Lisez la suite de cet article pour le découvrir !

Stress chez les femmes managers de proximité : 5 solutions pour soigner votre perfectionnisme

stress chez les femmes managers de proximité 5 solutions du perfectionnisme

Stress chez les femmes managers de proximité : 5 solutions pour ne plus être perfectionniste

Le stress dû au perfectionnisme n’est pas une fatalité. Vous pouvez corriger ce trait de caractère et être une femme manager de proximité plus épanouie au quotidien. Pour y parvenir, voici 5 solutions efficaces :

Stress chez les femmes managers de proximité, 1re solution contre le perfectionnisme : célébrez chaque réalisation

Pour venir à bout de votre perfectionnisme et devenir une personne plus épanouie au quotidien, prenez le temps de célébrer chacune de vos réussites. Associez-y également vos collaborateurs !

Ne commencez pas à penser au prochain défi dans la minute d’après alors que vous venez d’en relever un. Chaque challenge relevé mérite une célébration en bonne et due forme qui vous procurera un réel sentiment de satisfaction.

Stress chez les femmes managers de proximité, 2e solution contre le perfectionnisme : revoyez vos attentes

C’est bien d’avoir des normes de travail élevées, de vouloir que les choses soient faites d’une certaine manière et de chercher à obtenir des résultats. Mais comprenez que votre équipe ne pourra pas prendre le pli automatiquement.

Pour vous éviter donc une pression psychologique énorme, ayez des attentes raisonnables. Avec le temps, votre équipe s’habituera à vos exigences. Vous verrez alors les choses progresser d’elles-mêmes.

Gardez également à l’esprit que la perfection n’est pas forcément synonyme de réussite. Le plus important, c’est le plaisir que vous tirez de votre travail.

3e solution contre le perfectionnisme : prenez des rendez-vous quotidiens avec vous-même

N’ayez pas constamment la tête dans le guidon. Prévoyez un temps dans votre agenda où vous faites le point de votre journée et préparez la journée à venir.

Au cours de ces moments, accordez une attention particulière aux événements qui se sont produits précédemment.

Demandez-vous si vous avez été perfectionniste, si vous avez été désagréable avec votre entourage ainsi que les choses que vous devriez modifier pour la suite.

4e solution contre le perfectionnisme : acceptez les échecs

Si vous voulez être moins stressée au travail, vous devez apprendre de chaque échec au lieu de vous morfondre pour cela.

Le ciel ne tombera pas sur votre tête parce qu’un projet n’a pas pu être bouclé à temps. De même, ce n’est pas grave si un collaborateur n’accomplit pas correctement ses tâches au cours de ses premiers mois.

Vous ne pouvez pas tout réussir du premier coup. L’échec fait partie de la vie professionnelle ; et lorsque vous arrivez à intégrer cette vérité, vous vous sentez beaucoup mieux au quotidien.

Stress chez les femmes managers de proximité, 5e solution contre le perfectionnisme : fixez-vous des limites temporelles

Pour chaque tâche que vous devez accomplir, fixez-vous une durée précise. Même si vous n’arrivez pas à la terminer dans le délai imparti, arrêtez-vous quand même. Cela vous évitera de passer, à chaque fois, une éternité sur un projet parce que vous n’êtes pas satisfaite.

Dans le même temps, votre productivité s’en portera nettement mieux, et vous serez plus épanouie dans votre travail.

Voilà, cet article est à présent terminé.

Pour aller plus loin, et surtout pour obtenir des solutions spécifiques à votre situation professionnelle, CLIQUEZ ICI 

Avez-vous des questions, préoccupations ou n’importe quel autre type de commentaires ? Si oui, merci de les poser dans la zone réservée ci-dessous à cet effet ! Et si cet article vous a été utile, merci de le partager avec vos proches qui en ont besoin. Elles vous en sauront gré !

Laisser un commentaire