Comment Combattre le Stress Naturellement : 7 Conseils Bêtes Comme Chou !

Comment Combattre le Stress Naturellement : 7 Conseils Bêtes Comme Chou !

Le stress : le mal du siècle ! Alors comment combattre le stress naturellement?

Tout d'abord,  Il touche absolument toutes les personnes, de tous âges et dans tous les domaines de vie.
Les relations, le travail, l’argent, la famille, la maladie, les changements de vie.
Tout peut causer du stress.

Ensuite, les causes du stress sont propres à chacun d'entre nous et peut être causé par n’importe quelle situation inhabituelle suscitant un sentiment de mal-être.
En d'autres termes,  ce qui cause la détresse chez une personne ne peut être qu’un défi pour une autre personne. Mais ce n'est pas notre sujet d'aujourd'hui.

Qui n’a jamais connu de situations stressantes ?

PERSONNE !

A croire que le stress est devenu l'une des grandes fonctions de l’organisme au même titre que la respiration, la digestion ou l’immunité.

Comment combattre le stress naturellement

Mais avant toute chose, qu'est ce que le stress ?

Ecoutez c'est important !
Avant de pouvoir examiner les effets néfastes du stress sur notre corps et comment le combattre naturellement, nous devons comprendre ce qu'est le stress.

Pour faire simple : Il s’agit essentiellement de notre réaction émotionnelle face à des événements désagréables ou difficiles.

Pour faire face à ces événements désagréables, l'hypothalamus dans votre cerveau déclenche une libération d'adrénaline et de cortisol.

Ces deux hormones vous donneront un coup de fouet tout en augmentant la fréquence cardiaque et le flux sanguin - préparant votre corps à une réaction -

Ne vous êtes vous jamais posé la question de savoir pourquoi vous étiez capable de courir beaucoup plus vite que d'ordinaire pour échapper à un danger?

sortie-velo

"

Petite anecdote : J'étais à l'agonie dans la montée d'un col  en vélo, lorsque surgit un chien venu de nulle part en-train de me courser tout en aboyant.
Croyez-moi, j'ai retrouvé une énergie débordante pour appuyer sur mes pédales pour me sortir de cette situation plus que stressante. 


REVENONS A NOS MOUTONS !
Le cortisol est connu comme l'hormone du stress.
Et notre corps a besoin d'un peu de stress pour fonctionner :

  • Pour se lever du lit
  • Aller au travail
  • Accomplir certaines tâches

    Cependant, ce stress doit être modéré, car trop ou trop peu, peut avoir des effets néfastes.

Dans de bonnes quantités, le cortisol est vraiment très bon pour nous.
C'est notre anti-inflammatoire naturel, car le cortisol se convertit en cortisone et aide à résoudre certains problèmes.
Cependant, un stress élevé sur une période prolongée, libère trop de cortisol entraînant alors des effets négatifs sur l'esprit et sur le corps.

A contrario, un manque de stress peut avoir comme conséquence un corps sous-stimulé. 

Cas concret :

Jane, une mère qui travaille, se sent souvent tendue. Elle pense avoir trop à faire. Perd du temps dans les embouteillages.
À la fin de la journée, elle est épuisée. Elle a l'impression d'être tiraillée de tous les côtés.
En conséquence, elle ne peut pas satisfaire les exigences ni de son travail ni de sa famille.
Elle s'énerve pour des choses insignifiantes, et rentre en conflit avec ses enfants, son conjoint. Dernièrement, elle ne peut pas dormir la nuit, n'a pas faim et se sent épuisée tout le temps.
Et voilà comment le stress s'installe.

 

Connaissez vous les 3 phases (ou 3 niveaux) de stress ?

Nous venons de voir que le stress est une réponse de notre organisme face aux pressions et contraintes de l’environnement.
Cette réponse peut être vécue physiquement  ou de manière psychique .
Il est important de comprendre que le stress n’est pas une émotion, mais un mécanisme qui peut provoquer différentes émotions.
 Le stress va correspondre à la mobilisation de notre organisme tout entier pour répondre à des agressions environnementales 

D’après le médecin Hans Sélye : Le stress est un mécanisme, qui s’organise en 3 phases ou 3 niveaux de stress.

  • La phase d’alarme, niveau 1

Durant la phase d'alarme, tout le système de défense se mobilise pour combattre l’élément déclencheur stressant. Sa période d'action, où le corps devient ultra réactif, est relativement courte.
Imaginez traverser la route en face de votre résidence au moment où vous apercevez un chauffard rouler à grande vitesse dans votre direction. Sans réfléchir, vous allez fuir les lieux et courir plus vite qu’en temps normal.

Cette réaction correspond à la phase d’alarme. Dans ce cas, le stress est considéré comme positif parce qu'il stimule les fonctions de l’organisme mais ne s’installe pas.

  • La phase de résistance, niveau 2

L’état d’alerte se prolonge, le corps continue à être très sollicité, et des tensions se mettent en place. Durant cette phase, des symptômes peuvent apparaître, mais cette fois-ci, ils correspondent à une manifestation négative : maux de tête, fatigue, anxiété, problèmes digestifs, tensions musculaires... Le stress devient négatif en se manifestant de façon beaucoup plus permanente. 
(Voir le cas concret ci-dessous).
Mais, à ce stade, vous avez encore le pouvoir de ne pas vouloir atteindre le stade supérieur.
Investissez en vous pour mieux vous connaître et ne pas se sentir victime d'une situation.

  • La phase d’épuisement, niveau 3

Si la phase de résistance continue, le corps n’a plus d’énergie pour lutter, et la phase d’épuisement s’installe progressivement. C’est à ce moment que des troubles encore plus sérieux vont se déclencher. Vous l'aurez compris, cette phase est à éviter absolument, vous éviterez le développement de maladies graves.

Bien que le stress n’est pas considéré comme une maladie, mais comme la cause de multiples troubles et de maladies, il est important de le combattre quotidiennement.

Le laisser s’installer,  vous fera souffrir autant dans votre esprit que dans votre corps. 


Ci-dessous quelques signaux "alarme" du stress

- Irritabilité et nervosité
- Troubles du sommeil 
- Faible concentration et faible rétention de la mémoire 
- Colère et crises de colère 
- Comportement antisocial, parfois à la limite de la violence
- Abus d'alcool ou de drogue 
- Explosions émotionnelles


Et Vous ? A quel niveau de stress êtes-vous en ce moment ?
Réponse dans les commentaires ci-dessous 
👇


Quels sont alors les effets du stress sur l'organisme ?

  • Des réactions physiques

Quand une personne est stressée, le corps réagit en augmentant la fréquence cardiaque.
La pression artérielle augmente en raison du besoin de pomper plus de sang dans le cerveau. Le sang est drainé des intestins et acheminé vers les bras et les jambes (protection et instinct d'attaque). La coagulation du sang se produit plus rapidement (instinct protecteur du corps).
Ce stress PEUT et DOIT être soulagé par des solutions naturelles que nous verrons plus bas.

  • Accélération du processus du vieillissement

Selon une étude de l’université de Californie, les chercheurs ont étudié la taille des télomères (la partie finale des chromosomes qui deviennent de plus en plus courts avec l’âge sous l'effet de la reproduction cellulaire).  Les personnes qui montraient un niveau  élevé de stress avaient des télomères parfois comparables à des personnes de 10 ans plus âgées.

  • Accélération du rythme cardiaque 

Si les périodes de stress sont répétées et persistantes, elles risquent d'augmenter la tension artérielle, de causer des palpitations, ou même de provoquer de la tachycardie et d’autres troubles cardiovasculaires.

  • Augmentation de la fréquence respiratoire

En période de stress, la personne a alors l'impression de manquer d’air. La respiration est plus courte, la respiration abdominale inexistante ou désynchronisée, les échanges oxygène-gaz carbonique sont déséquilibrés, et le corps subit alors de graves conséquences.

  • Le stress entraîne aussi un dérèglement menstruel chez la femme

L'absence de règles, une perturbation du cycle menstruel, une infertilité passagère et parfois même une baisse de la libido, peuvent être le signal d'un stress qui s'installe.
Sur la peau, il n’est pas rare de constater des troubles cutanés tels que psoriasis ou eczéma.

  • Dérèglement du système digestif

Le blocage partiel ou total du fonctionnement normal du système digestif dû au stress, provoque des troubles intestinaux, des brûlures d’estomac, des diarrhées, des inflammations ou de la constipation.

  • Dérèglement du système de défense

Le stress sape la vitalité et diminue l’efficacité des mécanismes de défense de l’organisme face aux infections en tout genre. Il perturbe aussi les fonctions immunitaires en déclenchant des réactions anormales, comme des allergies.

Comme vous pouvez le constater, le stress impact presque tous les organes vitaux et toutes les fonctions de l’organisme : les cellules, le système cardiovasculaire, les poumons, le cerveau, la sexualité, le système immunitaire, la peau, le système digestif.

Si le stress est presque impossible à éviter,
La question à un million de dollars est la suivante :
Comment le gérer au mieux et le plus naturellement possible ?

Voici quelques solutions efficaces pour vaincre le stress naturellement:

Avant de commencer je vous offre mes 7 clés pour épanouir vos journées.
Histoire de commencer cette nouvelle journée un peu moins stressé.

investissez en vous


Être multitâche, c’est bien, c'est même très bien, mais l'ordinateur est plus adapté aux multitâches  que nous les "êtres humains" ! 

Pourtant dans nos sociétés occidentales, la vie moderne nous expose constamment à un stress de léger à modéré, mais chronique . Bien que sollicités de part et d'autre, avant de tomber dans la dépendance de la chimie et de ses anti-dépresseurs, je vous livre ici quelques clés pour combattre le stress naturellement :

Comment combattre le stress naturellement
Comment combattre le stress naturellement
  • Organisez vous et planifiez votre journée

Passez un peu de temps à organiser votre liste de tâches pour voir ce qui est le plus important à faire.
Puis concentrez-vous sur ce que vous avez accompli dans votre journée, plutôt que sur ce que vous avez encore à finir.
Gérez votre temps et vos priorités pour une vie zen et organisée . Si vous travaillez, il y a des choses inévitables à faire : la cuisine, le nettoyage, la lessive, les devoirs... et VOUS !
Ne vous oubliez pas, investissez en vous également, pensez à votre bien-être.
Oui, nous le savons tous, il y a beaucoup de choses à faire. 
Alors, divisez la charge et fixez un temps précis pour chaque tâche.


  •  Agrémentez votre temps passé à table

Ne vous précipitez pas à ingurgiter vos repas,. Quelle que soit l'importance de ce que vous avez à faire dans la ½ heure qui suit, prenez le temps de vous calmer et de vous détendre lorsque vous êtes à table. Trouvez du plaisir à manger.

  • Ayez une bonne nutrition

Une alimentation saine et équilibrée, riche en fruits et en légumes, aide à maintenir le système immunitaire en période de stressUne mauvaise alimentation entraînera une mauvaise santé et un stress supplémentaire.

  • Quoi de plus naturel que de penser Positif


Ayez TOUJOURS des pensées positives . Pensez à ce que vous avez et non pas à ce que vous n'avez pas. Concentrez-vous sur le bon côté des choses.

pensees-positives
  • Et si vous preniez conscience de votre respiration ? 

comment combattre le stress naturellement


Respirer en plein conscience contribue grandement à calmer votre esprit troublé.
Pendant la journée, inspectez votre corps. Si vous remarquez une tension dans votre corps, relâchez-le. Respirez profondément et étirez les zones de tension.

  • Un peu d'exercice n'a jamais fait de mal à personne

Après une bonne journée de travail, ou pendant votre temps libre accordé,
il est bon de faire de l'exercice
Obtenir un flux sanguin et une montée d'adrénaline peut mener à une production chimique agréable dans le corps, ce qui vous donnera un élan positif.

Bougez et laissez votre cœur battre plus vite et plus fort.

Vous n'avez pas le temps ?

Investissez en vous et investissez dans ce petit appareil qui va vous permettre de bouger votre corps, de vous détendre et de vous muscler dans des conditions optimales.

A quelques jours de Noël, Faîtes vous plaisir ! Je suis moi-même utilisatrice et distributrice de ce petit appareil.
Une surprise "détente" vous attend pour toute commande.

Vous préférez rester sur votre canapé devant la télé ?
C'est votre choix 🌝

  • Mais soyez doux avec VOUS-MÊME

Réservez du temps chaque jour, rien que pour vous.
Utilisez-le pour organiser votre vie, vous détendre et poursuivre vos propres intérêts.
Des techniques comme l'acupression, la méditation, le yogale pilates, sont des anti-stress à consommer sans modération.

Je sais bien qu'avec notre vie ultra-speed, il est normal de retomber de temps en temps dans des situations stressantes.
Mais n'avez-vous pas la volonté de prendre votre vie en main ?
Revenez vite aux solutions efficaces et naturelles pour combattre ce stress qui vous empoisonnent la vie..


Vous êtes encore avec moi ? Super !


Alors juste pour conclure,

Si le stress de niveau 1, plutôt positif pour notre organisme, le stress chronique de niveau 2 a un impact négatif sur notre qualité de vie. 

Comment espérer une vie épanouie dans le stress ?

Et outre l'impact psychologique évident, il ne faut pas se leurrer et vous l'avez vu, l'impact sur notre santé physique est tout aussi présent.

En comprenant le fonctionnement du stress sur votre organisme, vous serez à même de le combattre naturellement.

Mais ATTENTION ! TOUT DEPEND DE VOUS. INVESTISSEZ EN VOUS pour être MAÎTRE DE VOTRE VIE.

Investissez En Vous pour un Meilleur "Moi" est un blog qui va vous aider à mieux vous connaître. 
Mieux se connaître, permet d'appréhender les évènements de la vie différemment et donc de vivre une vie
plus épanouie au quotidien comme  au travail.

Investissez En Vous !

VOUS ÊTES la personne la plus EXTRAORDINAIRE que vous puissiez rencontrer !

Si vous avez apprécié, vous apprécierez également le sujet sur la résilience.

EN TOUTE TRANSPARENCE....

Certains liens sur ce blog sont directement re-dirigés vers une page de vente m'appartenant, mais il y a également des liens affiliés. Ce qui veut dire que lorsque vous cliquez sur ces derniers et effectuez une commande , je suis rémunérée par une commission.
Ces rémunérations m'aideront à prendre le temps pour alimenter ce blog avec beaucoup de contenu gratuit et toujours dans l
e seul but d'améliorer votre quotidien et d'avoir une vie épanouie..



Pour retrouver les autres articles
de mon Blog
Cliquez sur ma bouille
😉


Marie-Paule Carbon
Lettre Ouverte Aux Mamans Ayant un Bébé Hospitalisé à la Naissance.

Lettre Ouverte Aux Mamans Ayant un Bébé Hospitalisé à la Naissance.

Comment garder espoir dans la vie, lorsque l'on donne naissance à un bébé atteint d'une malformation ou d'une maladie grave ?

Vous le  savez : Devenir maman, avoir un enfant est le plus beau cadeau du monde, une histoire magnifique qui se profile.

Un matin vous êtes là, votre cœur bat la chamade, les yeux rivés scotchés sur le test, pleine d’espoir (ou d’angoisse). et puis… les deux lignes bleues apparaissent, le test est positif !

Le bonheur, la joie, l’espoir …..

Rappelez vous de votre 1ère échographie, émue de voir ce fœtus qui va se développer jour après jour dans votre ventre.

Malheureusement,
Vous le savez aussi : le pire des cauchemars de tous les futurs parents est d'apprendre que votre enfant a été diagnostiqué avec une maladie grave ou une malformation, qui plus est potentiellement mortelle.

Et là c’est le KO !

Dure réalité qui vous tombe dessus. 

Ce bonheur, cette joie, cet espoir de vie se transforment en une seconde en un vrai cauchemar.

Comment garder espoir dans la vie ?

Un suivi de grossesse se met en place,  il faut faire face à la réalité, parfois très dure !

Lorsque l'interruption volontaire de grossesse n’est plus possible ou pas souhaitée, les  grossesses pathologiques ou les anomalies fœtales amènent, chaque année, beaucoup d'enfants à passer de longues périodes à l'hôpital, en soins intensifs.

Heureusement (c’est ma vision plutôt optimiste de la vie) même si grandir en milieu hospitalier est loin d’être idéal, les spécialistes de la vie d’enfant, sont des professionnels qualifiés qui s’efforcent de rendre l’expérience aussi positive que possible.

ITINERAIRE D’UNE ENFANT GATEE PAR LA VIE,
Les médecins ne lui accordaient que 10% de chance de survie à la naissance
EST UN PETIT ROMAN FEEL GOOD PORTEUR D'ESPOIR.

Le Livre pour garder espoir

Au-delà des apparences aujourd’hui
je vous invite à découvrir
un souvenir bouleversant
captivant et inspirant

L'Annonce du Diagnostic.

Que ce soit avant ou après la naissance, l’annonce du diagnostic est un moment crucial auquel les futurs parents ne sont pas ou peu préparés.

Comment imaginer une réalité plus bouleversante que celle d’être séparés de son enfant  parce qu’il est hospitalisé, loin de la maman ?

Qu'il est difficile d'intégrer rapidement cette masse d’informations aux mots souvent incompris sur l’état de santé et les conséquences sur son nouveau-né !

Sans compter que lorsqu’un bébé nait avec un problème médical grave,
"il y a un processus de deuil qui doit se mettre en place".
Les parents doivent intégrer que le bébé idéal qu'ils attendaient n'est pas celui qu'ils vont avoir.

Et la famille se retrouve, précipitée dans une crise émotionnelle aiguë déclenchée par l’annonce de ce cruel diagnostic.

Si le baby blues, n’a pas d’explication scientifique, je peux vous assurer qu’à l’annonce du diagnostic, vous connaissez la raison de votre « déprime ».

Pour une maman, la naissance d’un enfant atteint d’une malformation est stressante et angoissante.
Face a cette situation traumatique, ne restez JAMAIS seule.
Le personnel soignant est là pour vous aider à faire face à ce choc subit. 
Il est disponible pour traiter les informations et transmettre les décisions médicales importantes.
Son rôle étant de vous accompagner et de vous dé-responsabiliser de ce qui arrive.

Ce que personne n’ose vous dire.

L'Importance de la Communication entre l'équipe Soignante et les Parents.

Après l’accouchement, les jeunes mamans, ayant un nourrisson en difficulté, peuvent considérer leur expérience de naissance comme traumatisante.
Il est donc important de garantir un échange de qualité avec toute l’équipe médicale.

Tout le personnel est sensible au fait que cette période est particulièrement stressante et potentiellement effrayante pour la maman et toute la famille.

Pour faire face à cette angoisse, ces sentiments de peur, de vulnérabilité, d’impuissance, d’agressivité et de culpabilité, vous devez faire appel à un accompagnement de la part de l’équipe soignante.

Il est essentiel pour comprendre ce qui est entrepris pour la survie de votre enfant.

Ces échanges verbaux entre chef de service et parents ont une forte influence sur la confiance des parents, leur sens du contrôle et leur sentiment de connexion avec leur bébé. Ils vous aident à garder espoir dans la vie.

Si ce n’est pas le cas, demandez l’organisation de réunions régulières afin d’entendre et de comprendre les évolutions quotidiennes de votre enfant.

Soyez à l'Ecoute, pour mieux comprendre.

Certaines familles font confiance au système de soins et cela même sans connaissance du vocabulaire médical.

En d'autres termes, si un personnel soignant attentionné, permet aux parents de prendre confiance en eux et aide à établir des liens avec leur enfant, il est nécessaire d’être à l’écoute, d’être présent et de ne pas se sentir une victime.

Toutes les stratégies et les interventions du corps médical partagées avec les parents minimisent le stress et renforcent les sentiments de confiance face à cette situation stressante.

De telles pratiques aideront les familles et les professionnels à travailler ensemble dans l’intérêt supérieur de l’enfant et de la famille.

Les infirmières jouent un rôle essentiel en aidant les parents tout au long de l’expérience stressante. Leurs démarches permettent de se sentir plus soutenus, impliqués, confiants et plus efficaces en présence de leur nouveau-né vulnérable.

Ne vous Victimisez pas.

Pourtant, d’autres familles, par peur de l’inconnu se méfient du monde médical, ce qui a pour conséquence une communication compliquée et qui peut même avoir tendance à se raréfier, à disparaitre, ou devenir conflictuelle.

En arriver à un tel clivage ne peut être bénéfique ni pour les parents ni pour votre enfant.

N’oubliez pas que votre nouveau-né ressent toutes vos émotions.

Cette attitude entraine contrariété, incompréhension, augmentation de l’anxiété pour aller jusqu’au conflit et dépôt de plainte.

Comprenez bien qu'une communication de qualité avec le personnel soignant est crucial pour accepter, comprendre et agir.
Par voie de conséquence, elle permet également de renforcer le sentiment de confiance des parents dans le bien-être de votre bébé fragile.

Ce n'est pas parce que vous êtes vulnérable par cette situation angoissante, que vous devez vous victimiser. En faisant cela, vous ne feriez qu'augmenter votre douleur et ajouter du malheur et de la violence à vous-même et à votre nouveau-né.

         Penser à l'Avenir et Garder Espoir !

Il est donc plus utile de ne pas baisser les bras, mais plutôt penser à l'avenir.
Dans le cas d’une maladie chronique grave, votre enfant peut avoir besoin, d’un certain temps dans une couveuse,  de plusieurs chirurgies ou hospitalisations et les séquelles peuvent évoluer avec le temps ou/et durer toute la vie.
Même quand un problème semble résolu, nous ne sommes jamais à l’abri d’une rechute et les familles craignent la récurrence.

Alors, de retour à la maison, répondre aux besoins des nouveaux-nés, en matière de santé et de sécurité est une priorité pour éviter toutes complications.
D’où l’importance de former les parents aux soins à pratiquer et des signes à surveiller.
Cela implique une attitude active et positive de la part des parents pour un apprentissage des soins à la maison souvent stressant.

Pour autant, mener une vie aussi normale que possible est essentiel pour l'avenir de votre "chérubin".
En dépit de l’incertitude de certains parents, de votre anxiété et de votre vigilance constante, votre défi consiste à vivre pleinement dans le présent pour appréhender au mieux l'avenir.

N'oubliez jamais :


"La force et la détermination d’une famille unie dans l’adversité sont une source d’inspiration et d’optimisme pour votre nouveau-né"
Cliquez pour tweeter

Et si je vous Racontais mon Histoire !

Lorsque mon bébé a été diagnostiqué avec une malformation de la paroi abdominale à 5 mois de grossesse, ma première réaction a été de vouloir pratiquer une IVG.
Mais l’omphalocèle, est une malformation connue et maîtrisée par Les équipes  très spécialisées de l’hôpital Necker-Enfants-Malades à Paris.
Tout le corps médical,  son papa également, m’ont donc convaincue de ne pas pratiquer cette ivg et de garder l’enfant que je portais.

Je n’avais, alors  aucune idée de ce que
la prochaine étape de ma vie m’apporterait.

A la naissance de "Svetlana", prénom choisi par son papa, le diagnostic d’une petite malformation bénigne, connue et maîtrisée s’est transformé en malformation digestive rare in-détectable et incurable à l’époque.

Après plusieurs opérations, des mois d’hôpital, des années d’hospitalisation à domicile, Svetlana a grandi avec moins d’un mètre d’intestin.

« La fonction fait l’organe » nous répétait le Professeur Ricour de l’hôpital Necker. "Garder espoir".

Une épée de damoclès pendant de nombreuses années.

Et pourtant, nous aurions pu être abattus et nous résigner, mais pour notre fille, nous avons dû relever les plus grands défis : notre vie ordinaire est devenue exceptionnelle.

Pas question de céder au désespoir, ni de capituler devant ce cruel destin.

Svetlana nous a mené à recentrer nos priorités, à voir le vrai dans chacun d’entre nous, à accepter les coups durs de la vie pour en ressortir plus forts

« l’épreuve fut rude, je le reconnais, mais elle m’a rendue meilleure.
Plus altruiste et en même temps plus mature, plus sûre de moi,

sereine et apaisée.
Le sourire triomphant de ma Svetlana balaye aujourd’hui encore

toutes mes angoisses. »


Ce qui a sauvé Svetlana au delà des prouesses de la médecine.

  • Une présence familiale sereine et confiante. 
  • Notre confiance aveugle dans toute l’équipe médicale.
  • Nous menions une vie sociale "normale" sans jamais considérer Svetlana comme une enfant malade et différente.
  • Une vraie communication et sans tabous avec le corps médical.
  • La volonté de prendre du recul et d’être acteurs de cet situation.
  • Malgré ses séjours à l'hôpital, elle avait une vie sereine et toujours dans le positif.
  • Nous avions la volonté de lui faire vivre une vie "normale" et nous avons toujours GARDER ESPOIR !!!!

Aujourd'hui, 27 ans plus tard, je me rends compte de la chance que j’ai eue de pouvoir compter sur son papa, ma famille, mes amis.
Je remercie également tout le personnel hospitalier du service du Professeur Ricour et du Docteur Olivier Goulet.
Toutes ces personnes m'ont permis de garder l'espoir d'une issue magnifique.

ITINERAIRE D’UNE ENFANT GÂTEE PAR LA VIE
Les médecins ne lui accordaient que 10% de chance de survie à la naissance
Est LE livre porteur d'espoir !

garder l'espoir

A travers cette histoire authentique, 
je vous invite à découvrir,
au-delà des apparences aujourd’hui,
un souvenir bouleversant
captivant et inspirant.

L’ECRITURE N’EST PAS RESERVEE QU’AUX AUTEURS OU ECRIVAINS CONFIRMES.

Sous sa plume légère et poétique l'auteure (sa mamie) fait revivre les batailles, les espoirs les épreuves, les amours, de toute une famille luttant quotidiennement pour la survie de Svetlana

Elle nous guide aussi pour affronter des sentiments parfois destructeurs, telle que la colère et l'injustice.

  • Ce roman nous amène avec finesse à nous recentrer sur ce que nous sommes et sur ce que nous souhaitons devenir.
  • Une méthode pour vivre en accord avec soi-même, pour ne pas renoncer à être soi. Au bout du chemin : le bonheur !

Bien sûr, la maladie n’est jamais loin

Pour autant, cette lecture, intense et émotionnante, peut aider à GARDER ESPOIR aux personnes qui n'auraient peut-être pas, comme moi, cette aide vitale à portée de main.

Une histoire authentique et inspirante qui ne vous laissera pas de marbre.

Riche en émotions une très belle leçon de vie, une sublime morale sur l’importance d’y croire.

Ce récit est aussi le récit d’un combat – victorieux –


C'est Définitivement Le LIVRE à LIRE.

Garder espoir

Itinéraire d’une enfant gâtée
par la vie  est  le parcours et la construction de Svetlana
qui se fera dans la résilience...

27 ans aujourd'hui, Svetlana s’est transformée en une vraie guerrière.
Il est vrai qu'elle est porteuse d'optimisme et d'ouverture d'esprit.
Elle a un métier qui la passionne.

Et devinez quel est son métier ?

Kiné !! Ses patients l'adorent.

« GARDER ESPOIR et profitez de la vie car elle vaut la peine d’être vécue. »
 Dit-elle !

J’invite les parents a demander l'aide dont ils ont besoin.

Et je souhaite très sincèrement que ce livre puisse vous aider à garder confiance en vous et à apaiser vos peurs pendant cette expérience qui peut être extrêmement éprouvante.

Etant passée par toutes ses émotions, n’hésitez pas à  me faire part de
votre détresse, anxiété, dépression, choc, peur, inquiétude, souffrance, culpabilité et sentiment d'impuissance.... Je serai à votre écoute.
(Ou dans les commentaires ou par l'onglet "contact" en haut de la page)



Pour commander ce livre plein d'émotion et porteur d'espoir,
Rien de plus simple.
CLIQUEZ ICI

garder l'espoir

Cet article vous a été utile ? Faîtes profitez vos amis
en le partageant sur votre réseau préféré 😉

Investissez En Vous pour un Meilleur "Moi" est un blog qui va vous aider à mieux vous connaître. 
Mieux se connaître, permet au travers d’une  meilleure communication d’établir des relations de qualité avec l’autre et donc de vivre une vie
plus épanouie au quotidien comme  au travail.

Investissez En Vous !

VOUS ÊTES la personne la plus EXTRAORDINAIRE que vous puissiez rencontrer !



Pour retrouver les autres articles
de mon Blog
Cliquez sur ma bouille
😉


Marie-Paule Carbon

EN TOUTE TRANSPARENCE....

Certains liens sur ce blog sont des liens qui sont directement dirigés vers une page de vente m'appartenant, mais il y a également des liens affiliés. Ce qui veut dire que lorsque vous cliquez sur ces derniers et effectuez une commande , je suis rémunérée par une commission.
Ces rémunérations m'aideront à prendre le temps pour alimenter ce blog avec beaucoup de contenu gratuit et toujours dans le seul but d'améliorer votre quotidien et d'avoir une vie épanouie..

3 Habitudes pour une Vie Epanouie auprès d’une Personne Jalouse !

3 Habitudes pour une Vie Epanouie auprès d’une Personne Jalouse !

Comment avoir une vie épanouie auprès d’une personne jalouse ??

La jalousie est un sentiment universel, une émotion naturelle chez tous les humains sans distinction de milieu social, d’âge ou de sexe.

Qui n’a jamais connu ce sentiment de jalousie ?

PERSONNE ?

Soyez honnête !! Tout le monde connait un jour ou l’autre ce sentiment de jalousie  !!

Mais, je vous l’accorde à des niveaux différents !!

En effet si la jalousie est une émotion naturelle et normale, pour certaines personnes, elle peut quitter le cadre de la normalité, pour s’orienter vers une jalousie plus envahissante.

Le résultat ?

Une suspicion permanente s’installe et par voie de conséquence contrôle et vérification de toutes vos actions se met en place.

Le bonheur 😉

Que la jalousie provienne de l’enfance avec le  Complexe d’Oedipeelle est le reflet  d’un grand manque de confiance en soi, d’un sentiment d’abandon, ajouté à cela l’idée de ne pas être à la hauteur.

Ce sentiment négatif d’insécurité de peur de perdre l’être aimé, provoque une extrême souffrance.

Elizabeth Bowen

Elizabeth Bowen

 

L’écrivaine irlandaise Elizabeth Bowen a écrit un jour:

 » La jalousie n’est rien de plus que de se sentir seul face à des ennemis souriants. »

Cette simple déclaration crée dans notre esprit une scène parfaite de ce que ressent la personne jalouse.

L’expression de la jalousie peut être un indicateur de sentiment.

Et VOUS qui vivez à leurs côtés, sachez qu’elle n’est en rien une preuve d’amour mais malheureusement qu’un désir de possession.

Soyons clairs : Nous ne parlerons pas ici de  jalousie pathologique proche de la paranoïa qui se dirige souvent vers des crimes passionnels.

Petit rappel avant d’aborder le sujet : 

Faites un pas en arrière et faites une pause.

Lorsque vous êtes traité injustement face à des crises de jalousie de votre bien aimé(e), rappelez-vous que ce n’est pas vous qui avez le problème, mais bien votre moitié.

Leur jalousie et leurs problèmes sous-jacents les poussent à agir de la sorte.

Par conséquent, essayez de ne pas le prendre personnellement.

C’est plus facile à dire qu’à faire, je vous l’accorde.

Parmi les « 4 accords Toltèques » dont parle Don Miguel Ruiz dans son livre, Il y en a un qui est tout à fait adapté à la situation :

« Quoi qu’il arrive, n’en fais pas une affaire personnelle » 

Je vous invite à lire un de mes précédents articles :

« Les 3 livres qui ont changé ma vie « . 

Vous pouvez lire ou relire cet article en  cliquant ICI

Et si vous vous arrêtiez et preniez le temps d’analyser les raisons pour lesquelles, votre chér(e) et tendre pourrait avoir ce comportement jaloux. Vous devriez commencer à comprendre ce qui peut motiver leurs comportements, ce qui faciliterait la compréhension de ce fonctionnement.

De la même manière qu’il est important de comprendre le fonctionnement de la jalousie, il est également important d’adopter ces 3 habitudes de zénitude au quotidien pour vivre une vie épanouie aux cotés de votre bien aimé(e) :

-Ne pas se justifier
-Les valoriser
-Les questionner

Avant de détailler  tout cela, je vous invite à télécharger 7 clés pour une journée Epanouie !

1/ SE JUSTIFIER, C’EST PLAIDER COUPABLE !!

Vous  êtes-vous déjà retrouvé à chercher une explication maladroite et vous sentir plutôt stupide par la suite?

Oui !

Moi aussi !

Cela s’appelle se justifier ! Nous le faisons tous parfois, et nous devons STOPPER cela !

Pourquoi se justifier ?

La plupart du temps pour éviter les conflits !

Alors pourquoi est-ce un problème ?

Tout simplement parce que cela discrédite ce que nous sommes en train de dire.

Lorsque nous nous justifions, nous nous sentons en faute, comme le gamin surpris en train de faire une connerie !

Qui se justifie s’affaiblit, notre voix s’assombrit, et par la suite cela nuit à la communication, et aux relations.

Le plus grave dans tout ça ?

Le résultat est que sans même s’en rendre compte, on se sent moins sûr de soi !!

Et puis Devinez quoi?

La demande du jaloux est un puits sans fond,

Tu as vu à quelle heure tu rentres ?

Et pourquoi tu as effacé tous tes messages ?

Mais tu as vu comme tu l’as regardé(e)  ?

J’en passe et des meilleures….

La crise n’est pas loin…

Alors il est vrai que bon nombre de nos attitudes peuvent parfois soulever des questions et des doutes de la part des personnes jalouses qui vous entourent.

Le problème c’est qu’avec le temps, cela peut avoir une incidence sur l’estime de soi et sur la façon dont nous nous aimons nous-mêmes.

N’oubliez jamais que la seule personne à qui vous devriez toujours répondre de vos attitudes : 
C’EST VOUS MÊME !

En tout état de cause, restez calme, maitre de vous et de la situation.

Détendez-vous physiquement et moralement à chaque fois que vous vous trouvez dans une discussion qui pourrait s’emballer.

Face à des scènes de jalousie, ne chercher PLUS JAMAIS à vous justifier,

Essayez plutôt de rassurer au maximum d’écouter votre moitié et de rester positif.

Citation du philosophe chinois Lao Tzu

«Parce qu’on croit en soi,
on n’essaye pas de convaincre les autres.
Parce qu’on est content de soi,
on n’a pas besoin de l’approbation des autres.
Parce qu’on s’accepte, le monde l’accepte ».

~ Lao Tzu ~

 

Après cette 1ère habitude pour une vie épanouie auprès d’une personne jalouse, j’espère que vous prendrez le temps de réaliser à quel point vous êtes formidable, sans aucune explication.

2/ VALORISEZ, COMPLIMENTEZ  ET Désarmez avec positivité LES PERSONNES JALOUSES.

Pas vraiment ce qu’il se passe dans la scène ci-dessous ;-(

Rappelez-vous qu’une personne jalouse est un être en souffrance, c’est quelqu’un qui se sent vide et mal aimé.

Comme j’ai tenté de vous l’expliquer dans l’introduction, c’est le manque de confiance en elle qui pousse la personne jalouse à enclencher des crises.

Seriez vous prêt(e) à l’aider à  reprendre confiance en elle ?

Comment ?

 

En la valorisant !

Le fait de savoir que la jalousie d’une personne est enracinée dans ses propres insécurités, ses propres doutes et ses sentiments d’inadéquation peut vous aider à mieux comprendre et à changer votre réaction lorsque quelqu’un se montre jaloux envers vous.

La valoriser, c’est partager des activités : sport, yoga, méditation, shopping, cinéma… la liste est longue  ….

Dans le seul but qu’elle se sente mieux et en sécurité auprès de vous. 

Ainsi en partageant des activités, si vous voulez vraiment améliorer vos rapports avec cette personne, vous pourrez l’aider à s’aimer un peu plus, à obtenir une meilleure estime d’elle-même.

La valoriser , c’est la rassurer.

La personne qui vous accompagne doit connaître la raison pour laquelle elle est unique à vos yeux.

Rassurez-la sur ses qualités, sur la valeur de ce qu’elle fait, afin de lui renvoyer une image positive d’elle-même.  

Chercher à ne pas provoquer la jalousie chez l’autre, parce que vous connaissez l’élément déclencheur d’une crise de jalousie, est une attitude positive qui peut vous aider à vivre une relation plus sereine.

Vous pouvez aussi les aider à se responsabiliser davantage en leur montrant qu’elles peuvent obtenir de meilleurs résultats en réagissant plus positivement.

Complimentez-la

Il n’est pas toujours facile de complimenter quelqu’un, cependant, cela leur redonne confiance en elle, lorsque vous pratiquez la positivité.

Cela les aide à se sentir mieux en les aidant à reconnaître le positif en eux-mêmes. 

Si vous êtes capable de désarmer une personne jalouse en la complimentant régulièrement, cela deviendra plus facile pour vous et plus cohérent avec le temps.

De même, lorsque vous contribuez à rendre la journée et la vie de votre moitié plus épanouie, cela aura une conséquence positive sur vous même.

Le fait de montrer de l’amour et d’employer des mots positifs pour encourager peut être contagieux

3/ Posez des questions libératrices

Une des techniques les plus utiles que vous pouvez utiliser pour vivre ZEN
au coté d’une personne jalouse, c’est de lui poser de bonnes questions.

En interrogeant calmement la personne jalouse, vous pouvez l’amener à clarifier sa position et lui montrer à quel point son attitude est envahissante et absurde.

 
Un exemple de question à poser lorsqu’on se voit reprocher de regarder d’une manière insistante une personne sur son chemin

 

 

Prendre sa moitié par le cou se positionner de sorte d’observer la personne concernée et lui dire :

« Regarde cette personne, elle est jolie ou grand ou bien habillée ou….

Peux-tu me dire, « Me Amor »,  pourquoi cela te dérange que je  regarde cette personne, puisque c’est toi qui es à mon bras ? »

Vous ne vous justifiez pas et vous valorisez votre partenaire.


Voici d’autres exemples de questions à poser :

« Comment en es-tu arrivé à cette conclusion ? » 


« Peux-tu m’expliquer pourquoi tu es en colère ? »

« Pourquoi tu n’as pas confiance en moi ? » 


Savez-vous pourquoi le questionnement est une technique aussi efficace pour sortir les personnes de leur situation de crise ?
La réponse est simple : les questions forcent la personne à se recentrer sur son comportement et non plus sur les autres. 


LES VRAIS CHANGEMENTS SE FONT PAS A PAS !

Si nous venons de voir qu’il n’est pas facile de vivre avec une personne jalouse, ces 3 habitudes vous permettront de vivre une vie plus épanouie au quotidien.

Rappelez vous

  • Ne jamais se justifier
  • Avoir de la compassion et être positif
  • Avoir l’art de poser les bonnes questions.

Cependant, ne croyez pas à une grande Révolution, ni à un changement de votre partenaire dans les heures qui suivent.

Ne croyez pas au Père Noël ! Vous n’êtes pas né(e) de la dernière pluie.

Croyez simplement à la relation que vous allez construire.

Pensez : Habitudes au quotidien.

Pas un jour sur deux, mais TOUS LES JOURS !!

Bien évidemment, si votre chéri(e)  ne veut rien entendre, si les crises de colère et les scènes se multiplient, il y aura un moment où il faudra le / la mettre devant ses responsabilités :

Soit il accepte de changer de comportement, soit la relation n’est plus possible.

Cet article, participe à l’évènement “3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien” du blog Habitudes Zen.
Merci Olivier, de nous permettre de participer à ton évènement.
J’apprécie beaucoup son blog, j’adore son article sur la résilience que vous pouvez lire en Cliquant ICI.

Si le sujet sur la résilience, vous inspire, je vous invite à lire un de mes articles: La résilience pour ne plus être malheureux comme les pierres.

Bonne lecture 😉

Suivez-moi sur le réseau de votre choix . undecided

Mieux se connaître, permet au travers d’une  meilleure communication d’établir des relations de qualité avec l’autre et donc de vivre une vie
plus épanouie au quotidien comme  au travail.

Investissez En Vous !

VOUS ÊTES la personne la plus EXTRAORDINAIRE que vous puissiez rencontrer !

EN TOUTE TRANSPARENCE....

Certains liens sur ce blog sont des liens qui sont directement dirigés vers une page de vente m'appartenant, mais il y a également des liens affiliés. Ce qui veut dire que lorsque vous cliquez sur ces derniers et effectuez une commande , je suis rémunérée par une commission.
Ces rémunérations m'aideront à prendre le temps pour alimenter ce blog avec beaucoup de contenu gratuit et toujours dans le seul but d'améliorer votre quotidien et d'avoir une vie épanouie..

MARRE des ces Relations Conflictuelles qui vous Empoisonnent la Vie ?

MARRE des ces Relations Conflictuelles qui vous Empoisonnent la Vie ?

« Les mots sont la source de malentendus.
 » Antoine de Saint-Exupéry

Savez-vous que la grande majorité des relations conflictuelles arrivent à la suite d’une mauvaise communication avec notre entourage ?

Si je vous ai déjà partagé « Comment améliorer sa communication » dans un article précédent,que je vous invite à lire ou à relire en cliquant ICI  nous aborderons la communication ici sous un angle totalement différent.

Le processus de communication étant très complexe, les possibilités d’incompréhension sont nombreuses.

Les instructions ne sont pas exécutées correctement, les individus s’offusquent, conflits et  frustration alimentent alors notre quotidien.

Et pourtant communiquer d’une façon bienveillante permet de vivre une vie plus épanouie.

Communiquer efficacement, permet de minimiser les problèmes relationnels et augmente les chances que d’autres vous comprennent en suivant les simples conseils qui vont suivre :

 

Partons du principe que  la communication permet de transmettre des informations, des ressentis des émotions des pensées des sentiments ….

 

Pour éliminer tout risque de conflit et réussir une relation saine, il est essentiel de développer de bonnes compétences en communication.

Au même titre que AVOIR des interactions sociales positives avec un parent, un enfant, un conjoint ou autre personne est essentiel pour vivre une vie EPANOUIE

Mais sachez également que si les relations sociales positives sont vitales pour une vie heureuse et plus épanouie, la façon dont nous décodons un message n’est jamais la pure réalité objective. Et c’est bien là le problème.

 

Beaucoup de choses peuvent nuire à une bonne communication.

 

Par exemple lorsque nous :

Supposons que nous savons ce que les autres pensent, ou qu’ils devraient savoir ce que nous pensons.

Nous concentrons sur ce que nous voulons dire pendant que d’autres parlent, au lieu de les écouter.

Soulevons d’autres problèmes et questions sans rapport avec le sujet traité.

Supposons que nous savons ce qui est juste pour les autres et essayons de les convaincre de cela.

Toutes ces attitudes nous empêchent d’envoyer un message clair ou de recevoir le message que l’autre personne tente d’envoyer, génèrent une mauvaise communication et engendre inévitablement des relations conflictuelles.

Améliorer notre manière de Communiquer  permettrait de supprimer la majorité de ces conflits.

Vous en conviendrez ! Si nous pouvions éliminer 50% des conflits, juste en améliorant notre communication, nous pourrions vivre une vie beaucoup plus épanouie.

Mais communiquer d’une façon bienveillante pour éliminer toute relation de conflit  ne s’apprend pas à l’école, et encore une fois c’est bien dommage !!!

Astuces pour communiquer d’une façon bienveillante

La communication étant un processus à double sens,
pour que la communication ait lieu, il faut (1) un expéditeur – qui transmet un message – et (2) un destinataire – à qui le message est envoyé.

Dans un 1er temps,
Mettez vous dans la peau de l’expéditeur
qui transmet le message

Et si vous preniez la responsabilité de la communication ? Investissez En Vous !

Lorsque nous communiquons avec les autres, il est très tentant de leur reprocher de ne pas nous comprendre.

Comment pouvons-nous être en faute avec nos compétences oratoires exceptionnelles ?

M’enfin !

Le problème est qu’avec cette attitude, nous ne pouvons atteindre le résultat qui consiste à amener l’autre à comprendre ce que nous essayons de dire.

Alors que lorsque nous prenons la responsabilité de faire passer un message aux autres, cela nous oblige à faire tout ce qui est nécessaire pour atteindre ce résultat.

Si le message n’est pas bien passé, sachez que vous êtes en grand partie RESPONSABLE !
N’hésitez pas à venir lire l’article : Qui veut passer de victime à responsable de sa vie avant de mourir ?

Et si vous êtiez plus flexible ?

Si vous parlez à quelqu’un et que vous vous rendez compte, que vous ne captez pas son attention et qu’il n’a aucune idée de ce que vous êtes entrain de dire.

Essayez de changez la façon dont vous communiquez. Les dessin est une excellente méthode pour rendre un message plus explicite et compréhensible.

Changer votre style de communication jusqu’à ce que vous trouviez celui qui fonctionne avec cette personne en particulier, ceci afin de ne pas laisser une relation conflictuelle s’imposée.

Et maintenant changez de personnage.
Mettez-vous dans la peau
du destinataire du message ….

Avez-vous une écoute active ?

L’écoute active est une façon d’écouter les autres qui  permet à l’expéditeur du message de confirmer que vous êtes en pleine conscience pour comprendre le message qu’ils envoient.

Assurez-vous que votre langage corporel indique que vous êtes intéressé et à l’écoute.

Regarder dans les yeux, tourner son corps vers l’expéditeur et acquiescer pendant toute la durée du message sont autant de signes envoyés pour leur faire savoir que vous les écoutez. 

 

 

 

SOYEZ TOUT OUÏE

pas à moitié là….
et à moitié pas là !!

 

Les distractions vous empêchent de vous concentrer sur le message envoyé, Réduisez-les. Tentez d’arrêter ce que vous faites qui pourrait vous distraire de leur message, comme regarder la télévision ou lire pendant que la personne vous parle.

Essayer d’écouter en faisant d’autres tâches ne permet généralement pas d’entendre clairement le message.

Si votre concentration ne peut être optimale , vous devriez peut-être leur dire: «Je serai plus en mesure de vous écouter une fois que j’aurai terminé avec ____. «

Écoutez le contenu et les sentiments derrière les mots. Ne vous contentez pas d’écouter le contenu de ce qui est dit. Écoutez le sentiment que la personne essaie de vous transmettre. Expriment-ils de la joie, de la tristesse, de l’excitation ou de la colère, soit à travers leurs mots, soit à travers leur langage corporel?

Une fois que la personne a fini de parler, reformulez-lui ce que vous avez entendu. « Si j’ai bien compris, c’est …… » « On dirait que ….. était très contrariant pour toi. »

Evitez Les conseils, ils ne sont pas les bienvenus.

Donner des conseils, surtout s’ils ne sont pas demandés, interrompt la communication. Avant de vouloir donner un conseil, assurez-vous que vous avez bien compris le message qui vous a été envoyé.

—————-

Ces petites astuces peuvent vous sembler étranges et peu naturelles au début.

Mais avec l’expérience et de la persévérance, des automatismes prendront leur place avec le temps. En prime, vous améliorerez toutes vos communications avec les autres (à l’intérieur comme à l’extérieur de votre famille).

Vous serez surpris de la façon dont vos conversations et vos relations changent lorsque vous vous concentrez sur l’écoute de l’autre personne, plutôt que de penser à votre prochaine réponse ou tout autre chose.

Si nous avions appris tout cela de la part de nos parents où à l’école, il y aurait certainement moins de relations conflictuelles dans les familles, au travail et dans relations d’une manière générale.

Commencez par enseigner à vos enfants à communiquer avec bienveillance.

Bien communiquer ne s’apprend pas à l’école OK !
Pour autant les enfants doivent apprendre à s’exprimer clairement et à écouter les autres.

Dès que les enfants commencent à émettre des sons, ils apprennent à communiquer.

Ils apprennent à attirer l’attention des autres et à faire passer leur message. Ils apprennent également que la communication est un processus à double sens.

Les enfants acquièrent leurs compétences par la manière dont nous leur répondons et par laquelle nous communiquons avec eux.

N’oubliez jamais : nous sommes leur référence


Alors écoutons les activement !

Alors que nous écoutons activement les enfants, nous leur faisons savoir qu’ils peuvent envoyer un message et que leur message est important pour son destinataire.

Comme indiqué précédemment, il est important que nous leur accordions toute notre attention, à l’écoute des sentiments et du contenu de leur message.

Comme nous l’avons vu plus haut, nous devons nous abstenir de donner des conseils tout de suite.

Deuxièmement, nous devons apprendre aux enfants à écouter activement.

L’enfant doit se concentrer sur la personne qui parle, ce qui doit éliminer à nouveau le plus de distractions possible. Cela peut vouloir dire éteindre la télévision, leur demander de vous regarder ou de les faire venir dans la même pièce que vous pendant que vous leur parlez.

Tout comme nous leur accordons notre attention, nous devons apprendre aux jeunes enfants à porter leur attention sur les autres.

Pour être sûr qu’ils ont compris votre message, demandez leur ce qu’ils ont entendu avec leurs propres mots,. De cette façon, vous leur apprenez à paraphraser ce qu’ils ont entendu.

On peut également demander aux enfants quel sentiment, quelle émotion  ils ressentent.

Heureux ?  Irrité ? Triste ?

De cette façon, vous leur apprenez à associer sentiment et contenu.

Petite aparté, j’ai le plaisir de vous offrir
« Mes 7 clés pour une journée épanouie »

Cliquez sur l’image wink

L’objectif étant d’avoir une communication « équilibrée »

Si l’enfant ne répète pas clairement le message, cela offre un temps de clarification et une autre occasion d’enseigner qu’une bonne communication nécessite des efforts – et que, parfois, nous ne réussissons pas correctement du premier coup.

Enfin, les enfants observent. Ils apprennent en communiquant avec nous et en regardant de quelle manière les adultes communiquent entre eux.

Nous devons donc être sûrs d’être de bons modèles, si vous voyez ce que je veux dire !!

Il est nécessaire de prendre le temps d’écouter et d’envoyer clairement nos propres messages.

Je sais !!
Bien communiquer en famille n’est pas une mince affaire !

Nous venons de voir qu’une communication entre 2 individus ou entre 1 adultes et 1 enfant n’est pas toujours évidente, Alors imaginez, les risques de malentendus et d’incompréhension lorsqu’il y a plusieurs personnes concernées dans une discussion.

Avec plus de personnes, les possibilités de communication sont plus grandes donc les relations conflictuelles sont plus importantes également.

Lorsque deux personnes sont impliquées, il est possible de créer une seule relation.

Et avec une prise de conscience et un peu de pratique, la communication est assez « équilibré »

Lorsque trois personnes ou plus sont impliquées, cela peut devenir plus compliqué et naturellement, des conflits vont survenir

Les familles doivent concilier les besoins et les désirs de nombreuses personnes différentes. .

Il est donc important que les familles établissent de bonnes lignes de communication afin que tous les membres de la famille se sentent entendus et compris et les conflits résolus.

Face à un conflit, un compromis peut être trouvé.

Le compromis ne signifie pas qu’il y a un gagnant et un perdant, mais plutôt qu’une « solution alternative » a été trouvée.

Générer des «solutions gagnantes / gagnantes» nous oblige à faire preuve de créativité dans la recherche de solutions aux problèmes, plutôt que de nous concentrer sur nos propres besoins ou désirs.

Pour trouver des «solutions gagnantes / gagnantes», les membres de la famille ont besoin de bonnes compétences en communication. 

Tous les membres de la famille doivent clairement exprimer leur point de vue et leurs suggestions.

Voici quelques façons de proposer des solutions «gagnant / gagnant»

Il est important que toutes les personnes confrontées au conflit soient présentes.
Même si cela implique une pause de 10 minutes afin que tout le monde puisse se calmer et se regrouper.

Utilisez un langage neutre. Cela signifie que les membres de la famille ne peuvent pas porter de jugement sur les idées ou les besoins des autres.

L’opinion de chaque personne doit être entendue.

Tout le monde doit utiliser ses compétences d’écoute active (décrites précédemment), en exprimant le point de vue des autres membres de la famille.

Une fois que tout le monde se sent entendu et compris, le processus peut alors générer de nouvelles solutions pour résoudre le conflit.

Le groupe devrait générer autant de nouvelles solutions au problème que possible.
Pas seulement sur la manière de répondre à ses propres besoins, mais, également sur la façon de résoudre le problème.

 

Conservez une liste de toutes les idées de solutions générées.

Certaines des solutions peuvent être stupides et scandaleuses.
L’humour nous aide à détendre nos esprits, ce qui peut nous aider à faire de notre mieux.

Lorsque toutes les solutions possibles ont été générées, passez en revue chaque idée et discutez-en.

Cela résoudrait-il le problème? Pouvons-nous réellement le faire? À quel point cela serait-il difficile ou facile?

Le groupe peut voter sur la meilleure solution. Si seulement 2 personnes sont impliquées, elles doivent s’accorder sur une solution avant que le problème ne soit considéré comme résolu.

 « Si vous ne pouvez pas le changer, changez votre façon de penser.
 » Mary Engelbreit

CONCLUSION

Une attitude positive consiste à s’épanouir dans la vie.

INVESTISSEZ EN VOUS
Les solutions à vos problèmes sont en vous et non en dehors

PARCE QUE TOUT DEPEND DE VOUS

Tester par vous-même

De cette manière vous assumez la responsabilité de vos actes et de votre compréhension

Et s’il est un besoin humain de se connecter avec les autres, nous devons avant tout être connectés avec nous-mêmes.

Vous sentez vous en accord avec vous-même ?

Votre voix intérieur est –elle votre meilleure amie ou votre pire critique?

 Petit conseil d’amie

Bien qu’il ne soit pas possible d’éliminer complètement les relations conflictuelles, vous pourrez minimiser les malentendus et réduire les frustrations.

Obtenez de meilleurs résultats en suivant ces quelques conseils ci-dessus.

Essayez de répondre à vos propres besoins plutôt que d’espérer que d’autres personnes le fassent pour vous.

Mais concentrez-vous sur l’écoute de l’autre, plutôt que d’avoir la conviction d’avoir raison, prenez du recul Et voyez comment votre communication  avec les autres change.


Mieux se connaître, permet au travers d’une  meilleure communication d’établir des relations de qualité avec l’autre et donc de vivre une vie au quotidien comme  au travail.

Investissez En Vous ! VOUS ÊTES la personne la plus EXTRAORDINAIRE que vous puissiez rencontrer !

Dés à présent et Peu importe votre âge, votre parcours ou votre expérience, communiquer d’une façon bienveillante est une compétence que vous pouvez apprendre dans le seul but de vivre une vie plus épanouie.

Avec un peu de confiance en vous et la connaissance des éléments de base, vous serez en mesure de faire passer votre message efficacement. 

MariePaule, auteur de ce blog, retrouvez l’itinéraire d’une passionnée par l’humain

en cliquant sur ma bouille 😉

 

Un grand MERCI pour votre partage.

EN TOUTE TRANSPARENCE....

Certains liens sur ce blog sont des liens qui sont directement dirigés vers une page de vente m'appartenant, mais il y a également des liens affiliés. Ce qui veut dire que lorsque vous cliquez sur ces derniers et effectuez une commande , je suis rémunérée par une commission.
Ces rémunérations m'aideront à prendre le temps pour alimenter ce blog avec beaucoup de contenu gratuit et toujours dans le seul but d'améliorer votre quotidien et d'avoir une vie épanouie..

La Résilience Pour Ne Plus Être Malheureux Comme Les Pierres.

La Résilience Pour Ne Plus Être Malheureux Comme Les Pierres.

Comment Trouver Son Salut Dans La Résilience Pour Ne Plus Être MalheureuxComme Les Pierres ?

la résilience c’est quoi ?

La résilience c’est la capacité à surmonter les épreuves, elle permet surtout à devenir plus fort et grandir de cette épreuve

Tous les êtres humains ne réagissent pas de la même façon face aux chocs de la vie et aux drames qu’ils vivent

Certains humains ont la capacité de résister aux chaos de la vie et ne semble peu ou prou meurtris par le malheur. Ils ont la capacité de se relever et de se tourner vers l’avenir fortifiés pendant que d’autres anéantis vont s’effondrer, s’écrouler :

Mais qu’est ce que j’ai fait au bon dieu, je suis poursuivi par la malédiction.

C’est la bérézina !
Même une petite difficulté peut paraître à ces personnes, insurmontable.

Pourtant les études montrent qu’il n’y a pas de gène particulier à la résilience. Il y aurait tout simplement des habitudes développées qui permettent de se sortir au mieux des situations les plus terrifiantes aussi éprouvantes soient elles.


Vous comprendrez qu’il est important d’Investir en Soi pour mieux se connaitre et développer
la Résilience pour mieux appréhender les évènement de la vie.

  Alors avant de continuer et pour recevoir mes 7 clés pour une journée épanouie,
CLIQUEZ SUR L’IMAGE CI-DESSOUS

Maintenant, regardons ensemble les 3 étapes de la Résilience

1ère Etape : L’Etat de fait :

C’est le moment « DRAMATIQUE » où on est confronté à la souffrance morale,  physique ou sociale.

Reconnaître sa souffrance est essentiel pour ne pas la nier.

Faites la politique de l’autruche, et votre corps vous rappellera à l’ordre !

Sans même savoir pourquoi, des maladies psychosomatiques pourront se développer sans compter ces blocages du dos, du cou… ou partout ailleurs qui pourront alors s’enclencher.

2ème Etape : La reconstruction

En dépit du drame on recommence à vivre sans être totalement grandi de cette épreuve.
Cette étape est indispensable pour passer à l’étape suivante.

Beaucoup d’entre nous ne passe pas à l’étape suivante et sont enfermées dans ce statut de victime à ressasser ce qui s’est passé.

Retrouver mon article :

«  Qui veut passer de victime à responsable de sa vie avant de mourir « 

3ème Etape :  La reconnaissance 

C’est la possibilité de sortir encore plus fort de cette souffrance.
Posez vous la question:
Qu’est ce que j’ai pu ressortir de positif de ce drame, de ce que j’ai vécu ?

Si votre réponse est : RIEN

Sans aucun doute, êtes-vous  toujours au stade de l’étape 2.
Il ne dépend que de vous de vouloir passer à l’étape 3

PARCE QUE TOUT DEPEND DE VOUS

Avec un tout petit peu plus de tolérance et d’indulgence et vous êtes sur la bonne voie.

Certains se reprennent en main tandis que d’autres sont anéantis. POURQUOI ?

Partons du principe que ce n’est pas héréditaire, qu’il n’y a pas de gène de la résilience.

On ne naît pas résilient, c’est une faculté qui se développe tout au long de la vie, grâce à notre discernement et notre état d’esprit et bien entendu à notre volonté.

PARCE QUE TOUT DEPEND DE VOUS !

Toutefois, il peut y avoir des prédispositions :
Une enfance dans un environnement serein, choyé, aimé, entouré, facilite le développement de la résilience.

A contrario il peut y avoir des prédispositions pour être dans l’incapacité à développer la résilience.
Qui ne connaît pas dans son entourage des enfants surprotégés ?
Souvent mis sous une cloche de verre, les parents imaginent que c’est le meilleur moyen de les maintenir à l’abri des difficultés.
Les épargner des réalités, des vérités, et même des secrets de famille, n’est pas leur rendre service.
On ne leur donne pas les outils nécessaires pour faire face à la vie, à la réalité, de plus, on ne sera pas toujours là pour les protéger.
Cette éducation anéantit tout développement de la résilience.

 

Il faut au contraire leur enseigner les mécanismes qui vont leur permettre de développer la résilience dans les situations extrêmes, le jour où un traumatisme les frappera de plein fouet.

J’AI DONC UNE EXCELLENTE NOUVELLE !

La résilience n’étant pas innée, vous pouvez y accéder en la développant.

Partons une nouvelle fois du principe que nous ne pouvons pas refaire le passé, qu’on ne peut pas changer le cours des événements, que nous pouvons être confrontés un jour ou l’autre par un traumatisme tel que :

-la perte prématuré d’un être cher
-une maladie grave
-un viol
-un attentat
-un accident
-une guerre
-des critiques non fondées
… ou que sais-je encore…

Comme vous l’avez vu plus haut, pour développer la résilience il faut surtout ne pas être dans le déni ! Ne pas nier l’événement mais l’accepter.
Sans pour autant, ignorer les difficultés qui viennent de se produire au contraire, il faut y faire face pour mieux rebondir.
Rebondir n’est pas que la faculté de s’adapter à une situation. Rebondir c’est la capacité à ressortir encore plus fort d’un événement traumatique

Les personnes résilientes apprennent de cette expérience
pour devenir des personnes encore plus fortes qu’avant.

Charles Aznavour ne fait pas tellement partie des chanteurs que j’ai beaucoup écoutés, dans ma vie. 

Mais ce descendant de rescapés du génocide arménien m’a toujours touché par sa capacité à se relever des échecs et à croire en son destin, malgré les refus et les rejets. Et puis, il y a une chanson qui a toujours eu le don de m’émouvoir profondément..

Je la partage avec vous ! 

Vous serez d’accord avec moi : Nous ne sommes jamais à l’abri.

Ca n’arrive pas qu’aux autres !

C’est certainement ce que j’ai appris de mes parents

Ma vie n’a pas été un long fleuve tranquille, j’ai vécu beaucoup d’épreuves dans ma vie.

Je ne souhaite à personne de vivre ce que j’ai vécu à la naissance de ma fille atteinte d’une malformation abdominale grave. Pourtant grâce à la résilience familiale , je suis sortie vainqueur de cette épreuve et elle m’a appris beaucoup de choses.

« Un Matin Svetlana » est un livre qui a été écrit par ma maman sur les premières années très compliquées de cette petite fille

Je vous l’offre avec plaisir.

Vous pouvez le télécharger ici en cliquant sur l’image 

PS : Aujourd’hui, elle est kiné, elle soigne les corps meurtris et elle va bien !

Vous êtes toujours là ? Super !

Regardons maintenant les 10 traits de personnalité nécessaires pour développer la résilience efficacement.

1- Flexibilité au changement

Les personnes résilientes peuvent faire preuve de souplesse et s’adapter aux circonstances changeantes ou aux crises de la vie. Apprendre à être plus adaptable peut aider les personnes à réagir plus efficacement aux événements, en les utilisant comme opportunités de croissance et de développement plutôt que de les considérer comme des catastrophes.

 

2- Gratitude

Être reconnaissant de tout ce que vous avez,
plutôt que de se plaindre de ce que vous n’avez pas ou ce que vous aimeriez avoir.

3- Décider de ne pas subir sa vie, ne pas se voir comme des victimes

4- Être Optimiste, Enthousiaste et Positif.

Trouver un moyen de voir les aspects positifs dans la plupart des situations et de croire en ses propres forces.

Cela signifie également d’apprendre à vous défaire des émotions négatives pour les remplacer par des émotions positives afin de devenir positif donc optimiste pour se sentir bien.

Retrouver mon article :
«  Comment se sentir mieux avec soi-même dans ce monde de brutes »

5- Elles sont dans l’action.

Toutes les personnes résilientes agissent et ne subissent pas

6- L’échec ne leur fait pas peur!

Ne pas craindre l’échec. D’après elles, l’échec permet de savoir ce qui ne fonctionne pas, et donc d’avancer.

7- La peur ne fait pas partie de leur personnalité

 

Les personnes résilientes sont courageuses. Elles considèrent que rien n’est sûr dans CE monde. Au lieu de chercher une illusion de sécurité, elles préfèrent cultiver le courage de vivre au quotidien, et ce malgré les risques encourus.

Peu importe où nous vivons que ce soit un pays en guerre ou no, nous ne somme jamais à l’abri d’un tremblement de terre, d’un attentat ,d’un accident, la liste est longue, mais nous n’auront pas choisi d’être présents ou de subir tel ou tel traumatisme.

Il est donc nécessaire de ne pas avoir peur pour surmonter les pires épreuves.

8- Savoir prendre du recul face aux critiques

Être à l’écoute des critiques qui leur sont adressées fait partie de la résilience. Les personnes résilientes évaluent si ces critiques sont fondées, et prennent des mesures correctives. Les critiques les endurcissent plutôt que ne les blessent, car elles ne se sentent pas concernées.

Un très bel exemple est le message le Kylian Mbappé adressé aux supporters de l’AS Monaco suite aux terribles critiques reçues lors d’un match de Football :

Supporters Monégasques ,

«Je voulais simplement vous remercier de tout l’amour que vous m’avez donné durant notre temps passé ensemble.

Jamais on ne m’a témoigné autant d’affection, de soutien et apporté autant de force.

Je sais que certains d’entre vous ne comprennent pas mon choix et qu’un sentiment de colère est né en vous, je le comprends.

Je comprends aussi certains sifflets lors de notre dernière, car de fausses informations ont circulé tout au long du « feuilleton Mbappé »

Voilà qui est dit.

9- S’appuyer sur des relations solides. 

Ces personnes résilientes connaissent la valeur du soutien social et peuvent s’entourer d’amis et de membres de la famille. Elles s’entourent d’individus qui les soutiennent et qu’elles peuvent soutenir en retour.
Développer des relations où vous pouvez être ouvert et honnête à propos de vos sentiments est la clé.
Essayer aussi de trouver le bien chez tout le monde – cela vous aidera à devenir moins critique envers les autres et à développer des relations plus empathiques et authentiques.

 Le plus dur à mettre en place pour développer la résilience…

10/ La gestion des émotions

La gestion des émotions pourra faire l’objet d’un article à part entière mais pour le moment, sachez que les personnes résilientes savent maîtriser leurs émotions. Lorsqu’elles ressentent une émotion forte, elles ont la capacité à s’en détacher avant d’agir. Je vous l’accorde. Pas facile tous les jours mais ça se travaille.

 

Boris Cyrulnik, expert dans le domaine de la résilience. Son livre est un vrai documentaire. 

Maintenant à vous de jouer !

Vous l’aurez compris, même si, encore une fois nous n’apprenons pas à l’école à devenir résilient, ce n’est pas inné, mais ça s’apprend ET ça se cultive.
Une personne résiliente comprend qu’elle est architecte de sa propre vie et de son propre destin.
Commencer par vous entrainer par un événement prévisible, je pense notamment à la perte d’un cher en fin de vie, d’un parent…
Votre entrainement sera bien utile le jour où vous serez confrontée à un événement non prévisible.
La résilience est votre Meilleure amie !

PARCE QUE TOUT DEPEND DE VOUS

Si vous ne l’avez pas encore fait, téléchargez GRATUITEMENT
les 7 clés pour une journée épanouie.
CLIQUEZ SUR L’IMAGE CI-DESSOUS

Et Vous ?
Où en êtes vous de la Résilience ?

Vos expériences sont les bienvenues dans les commentaires ci-dessous.Par la même occasion faites moi part de sujets d’articles que vous souhaiteriez dans ce blog !


Mieux se connaître, permet au travers d’une  meilleure communication d’établir des relations de qualité avec l’autre et donc de vivre une vie au quotidien comme  au travail.

Investissez En Vous ! VOUS ÊTES la personne la plus EXTRAORDINAIRE que vous puissiez rencontrer !

MariePaule, auteur de ce blog, retrouvez l’itinéraire d’une passionnée par l’humain
en cliquant sur ma bouille 😉

EN TOUTE TRANSPARENCE....

Certains liens sur ce blog sont des liens qui sont directement dirigés vers une page de vente m'appartenant, mais il y a également des liens affiliés. Ce qui veut dire que lorsque vous cliquez sur ces derniers et effectuez une commande , je suis rémunérée par une commission.
Ces rémunérations m'aideront à prendre le temps pour alimenter ce blog avec beaucoup de contenu gratuit et toujours dans le seul but d'améliorer votre quotidien et d'avoir une vie épanouie..