De La Tristesse Au Bonheur ou Supporter l’Insupportable Façon Nelson Mandela

De La Tristesse Au Bonheur ou Supporter l’Insupportable Façon Nelson Mandela

Nous le savons tous, la vie n’est pas un long fleuve tranquille, la vie n’est pas toujours facile pour tout le monde et nous ne sommes pas égaux face à la tragédie et au malheur.

Des études estiment que près de 90% des personnes subissent au moins un événement traumatique durant sa vie.

Il y a donc de fortes chances que vous viviez un jour au l’autre un choc émotionnel.

Mais si je vous disais que vous pouvez transformer votre cahot en sérénité et votre désarroi en Bonheur et épanouissement !

IMPOSSIBLE , me direz-vous,  vous qui vivez de très près ces moments sombres, et croyez-moi j’entends bien ce que vous voulez dire.

Et pourtant, si c’est POSSIBLE !

Impossible devient possible

Qu’il s'agisse de problèmes de santé graves, de catastrophes naturelles ou de la perte d'un être cher, l'adversité ne doit pas vous empêcher d'atteindre votre plus grand potentiel.

Et le plus incroyable, c’est que retrouver votre sérénité et le bonheur se trouve dans vos compétences, bien plus que vous ne l’imaginez.

Les personnes travaillant sur leur mental se remettent souvent d'une crise encore mieux qu'avant avec une confiance en soi nettement améliorée.

Elles peuvent même dire qu'elles se sentent en meilleure santé, plus heureuses et  pleins d'espoir après des moments difficiles.

« Le corps humain a une faculté extraordinaire d’adaptation, j’ai découvert qu’on pouvait supporter l’insupportable si l’on gardait le moral, même quand le corps souffrait. » Nelson Mandela

Click to Tweet

Sceptique ? Alors lisez cet article jusqu’au bout. Je vous explique tout de A à Z

Quoi De Plus Normal Que d'Être Triste !

Vous venez de subir une dure épreuve, je vous vois submergé par l’émotion, oppressé. Les larmes coulent comme une rivière sur vos joues rougies par le chagrin.

Ne culpabilisez pas !

Vous n’arrivez pas à stopper le marteau piqueur en fond sonore dans votre tête. Vous êtes meurtri au point de voir tout en noir.

Beaucoup de personnes stressées vivent cette souffrance au quotidien.

D’autant plus s’il existe un sentiment de culpabilité.

Et lorsqu’il y a un léger mieux, le moindre petit détail fait sombrer et retomber dans ces émotions de tristesse.

Tout comme les répliques sismiques peuvent faire suite à un séisme, les réactions de stress traumatique ressemblent à des «répliques sismiques» émotionnelles que nous pouvons rencontrer à la suite d’une catastrophe personnelle.

Ces symptômes peuvent commencer immédiatement après le choc, mais peuvent apparaître des semaines, des mois ou (parfois même) des années plus tard.

Pour autant la tristesse et le chagrin ne doivent pas s’installer au risque de développer un mal être,  une dépression.

Être résilient pour ne pas sombrer

ATTENT​ION :  La PORTE de LA  DéPRESSION est entre-ouverte

Il est important de savoir en quoi la tristesse diffère de la dépression, car les traitements pour chacun sont eux-mêmes différents.
Contrairement à la tristesse, la dépression n'a généralement pas de cause externe identifiable.

C’est un ressenti, ce n'est qu'une puissante construction de l'esprit, semblable à une spirale de pensées négatives.

L'une des principales différences entre la dépression et la tristesse est la capacité à avoir des expériences de plaisir, d’amour et d’espoir.

Lorsque les gens sont tristes, ils peuvent généralement encore vivre des moments de bonheur et de plaisir.
Cependant, dans les cas de dépression, de nombreux individus dépressifs se sentent incapables de ressentir du plaisir, de l'espoir ou quoi que ce soit et deviennent émotionnellement ternes et plates.

De plus, pour les personnes déprimées, leur tristesse se voit comme un nez au milieu du visage.
C'est comme un nuage suspendu au-dessus duquel elles ne peuvent échapper.
Elles ont tendance à ruminer et se sentent incapables de se sentir « simplement bien »

La dépression est un problème plus grave et avec d’autres conséquences néfastes que la tristesse.


Prenez Garde ! 

  • Une humeur en dent de scie
  • Un sommeil insuffisant ou excessif
  • Une perte ou un gain de poids, 
  • Une augmentation ou une diminution de l'appétit
  • Une perte d'énergie
  • Un désintérêt envers le monde qui vous entoure
  • Un évitement des situations sociales
  • Une mauvaise concentration, un sentiment d'inutilité.

Si vous vous reconnaissez dans ces états d'âme, vous êtes sans doute sur le chemin de la dépression !

C’est comme avoir une sangsue collée à votre tête. Vous vous videz lentement de votre énergie, de votre enthousiasme et de votre passion.

Elle vous envahit l'esprit et si vous la laissez faire, la dépression peut vous faire penser que votre vie ne vaut pas la peine d'être vécue.

NE L'ÉCOUTEZ PAS.

COMBATTEZ-LA.

N'écoutez pas la dépression quand elle vous fait vivre des émotions négatives, rappelez-vous que la dépression est un ressenti et un problème fabriqué.

Et n’oubliez jamais que vous avez du talent, que vous êtes belle, que vous êtes aimée et que vous êtes extrêmement digne du bonheur. Ne la laissez pas gagner du terrain.

Restez focus sur votre bien-être pour aller mieux.

Acceptez La Tragédie Pour Ne Pas Alimenter La Tristesse.

Dans de nombreuses circonstances, une tragédie peut nous faire dérailler dans notre vie personnelle et professionnelle.  Nous nous plongeons dans un état négatif, en spirale incontrôlable, dont il est parfois difficile de se remettre.

La tristesse est une émotion douloureuse généralement temporaire qui découle de facteurs externes.

Cela peut être une rupture, une bagarre ou un désaccord avec un ami proche, un départ de la famille ou la perte d'un être cher.
Pour autant la tristesse est une émotion mentale normale que la plupart des gens ressentent à différents moments de leur vie.

La tristesse résultant d'une réaction de deuil peut affecter votre concentration, votre appétit et votre sommeil.
Ne plus arriver à se concentrer et c'est l'angoisse qui s'installe.

Pour une communication Zen

Reprendre sa vie en main

Il faut comprendre que sans action positive de votre part, rien ne changera.
A ce titre, je vous invite à lire mon article fétiche :
Investissez-En-Vous, Parce-Que-Tout-Dépend-De Vous !

La tragédie et le choc traumatique ont bien eu lieu et il faut prendre conscience qu'on ne peut plus revenir en arrière. C’est une réalité qu’il faut accepter. 

Les souvenirs antérieurs à cette épreuve seront également toujours présents et prêts à faire rejaillir l’émotion.

En laissant  ce sentiment de colère présent et entretenu, il sera difficile et presque impossible de sortir la tête de l’eau et de reprendre le cours normal d’une vie à vivre.

Comment pouvons-nous lâcher prise et devenir des personnes plus résilientes ?
Voici une liste d’actions rapides, éclairées par les recherches de la psychologie positive:

Prenez le temps de les expérimenter toutes

  • Accepter la réalité avec une attitude positive
  • S'exercer à surmonter les obstacles au quotidien
  • Avoir un but
  • Apprenez à improviser
  • Méditer (entraînement à la pleine conscience)
  • Développer un sens de l'humour durable
  • Construire des relations sociables solides
  • Rechercher des modèles
  • Gardez votre esprit ouvert
  • Affronter vos peurs
  • Nourrir un fort sentiment de soi
  • Savoir quand être gentil avec soi-même
  • Avoir un sentiment de gratitude pour les petites choses de la vie
Psychologie Positive

4 Conseils Bêtes Comme Chou

Pleurer.

Même si vous ne voulez pas pleurer pour essayez de vous sentir mieux, pleurer peut parfois améliorer votre humeur et vous libérer de votre stress.

Si vous avez envie de pleurer, ne vous retenez pas et laissez les larmes couler quand vous en avez envie.
Le fait de pleurer peut vous faire sentir mieux et plus soulagé.
En effet, le fait de purger les larmes peut donner l'impression que votre tristesse vous quitte ou s’éloigne "hors de votre poitrine".

Des études suggèrent qu'une majorité de personnes qui pleurent se sentent mieux qu'avant de pleurer.
C'est en partie parce que les pleurs sont l'un des moyens naturels du corps de se débarrasser des hormones du stress.

Pleurez pour se libérer de la tristesse
Riez pour vous libérer de la tristesse
Souriez pour vous libérer de la tristesse

Riez et souriez. 

Des études ont montré que le simple fait de sourire pouvait améliorer votre humeur et vous rendre plus heureux.
En outre, le rire libère des endorphines, ces substances chimiques du cerveau qui améliorent votre humeur.

Même si pendant ces moments de souffrance, le sourire n’est pas quelque chose de spontané, pensez à utiliser ces petits muscles du visage.

L’entraînement facilitera le rire et le sourire et par voie de conséquence, peut vous rendre plus heureux.

Alors, essayez de faire semblant.
Cela peut être forcé au début, mais rire ou sourire peut déclencher un souvenir drôle ou heureux . Et provoquer un véritable rire ou un sourire.

Si vous préférez rire ou sourire sans effort, regardez un film amusant, lisez un livre humoristique ou passez du temps avec un ami qui vous fera sourire.

Écrivez vos sentiments.

Achetez un joli carnet de notes que vous pouvez destiner simplement à écrire vos pensées et vos sentiments.

Cela vous aidera à mieux les comprendre et à vous "mettre au diapason" de vous-même et à atteindre un niveau de compréhension de soi plus profond.

La journalisation  permet de clarifier et d'organiser vos pensées à propos de votre tristesse.
Ce qui peut vous aider à mieux cerner les raisons pour lesquelles vous vous sentez triste.

Cela vous aide également à faire un suivi de vos habitudes comportementales et émotionnelles.

En outre, certaines recherches ont montré que la journalisation pouvait même améliorer votre santé physique et renforcer votre système immunitaire, car elle permet de réduire le stress.

Un carnet de notes pour écrire ses émotions

Pendant que vous écrivez, concentrez-vous sur ce que vous écrivez, ne vous concentrez pas sur votre grammaire ni votre orthographe. On s’en fout !

Utilisez les forces intérieures que vous avez déjà, Oui Oui  !

Quoiqu'il en soit, penser des choses comme «Je ne peux pas gérer ça» ou «Je ne peux pas traverser ça» affectera votre capacité à faire face.
Les personnes qui travaillent leur mental font appel à leur force intérieure.
Elles ont confiance en leur capacité à faire face à toutes les difficultés de la vie.

Ces forces vous aident à vous en sortir et même à vous épanouir, en vous permettant d’atteindre des objectifs que vous ne soupçonniez même pas avant la tragédie.

Pour en savoir plus sur vos Forces Intérieures, remplissez le tout petit formulaire ci-dessous :

À ce sujet et preuve à l’appui le récit d’une histoire vraie

 Kim Macleod Écossaise, Nous Raconte Comment Elle Est Passée de La Tristesse Au Bonheur ! 

Après la perte de son jeune fils, Kim a choisi de canaliser son énergie dans un effort mondial apportant le bonheur à des centaines de personnes. Elle a exploité ces forces de caractère, parmi elles… l’espoir, la persévérance, le courage, l’amour d'apprendre, la joie de vivre. Nous la remercions d'avoir partagé une partie de son histoire ci-dessous.

​La vie est très rarement une ligne droite.

Je crois que le bonheur vous donne la force de faire face à tous les déboires de la vie, parce-qu'il vous permet de vous remettre sur pied et de rendre la vie meilleure. 

Des émotions positives se répandent pour nous permettre de créer de meilleures choses pour nous-mêmes et pour les autres également.
Cela dit, si les gens comprenaient cela et savaient comment s'y prendre, imaginez à quel point notre société pourrait être meilleure.

J'ai travaillé pendant 20 ans en tant que responsable des ressources humaines dans divers secteurs. J'ai vu tant de gens lutter contre le stress, l'inquiétude, l'anxiété et la peur.
 Je voulais trouver un moyen d'aider les gens à se sentir plus positifs et à sortir  de la spirale négative.


Ma quête de développement personnel m'a amené à explorer une multitude de sujets liés à l'entraide et à la psychologie positive.

En 2006, cela m’a finalement amené à quitter la sécurité de mon travail et à créer ma propre entreprise, Stress the Positive, pour aider et inspirer les personnes en difficulté.

J'ai également enseigné à mes deux enfants, Calum et Kirsten, les techniques que j'avais apprises et leur esprit s'est développé dans ce sens.
Malheureusement, en octobre 2007, à quelques semaines de son treizième anniversaire, Calum a perdu la vie dans une méningite.

L'impact de la mort de Calum m'a secoué au plus profond de moi.

Le chagrin, la dépression, la panique et l'anxiété étaient accablants. 
Dans une premier temps, j'ai remis en question un grand nombre de mes valeurs qui tentaient de comprendre ce qui s'était passé. 
Cela dit,  je me suis promis d'être à nouveau heureuse et  que notre famille survivrait à cette tragédie.

Je voulais que Calum soit fier de nous et nous reconnaisse comme la famille qu’il connaissait s’il pouvait nous voir.

Une Morte Vivante

Mes jours étaient noirs sans motivation à faire quoi que ce soit. 

Je savais que l'exercice pouvait augmenter mes endorphines, mais alors que je luttais pour m'habiller, sortir me paraissait me dépasser.

C'est à ce moment-là que j'ai commencé à utiliser de petites choses simples pour améliorer mon humeur pendant un court instant.

Après avoir consacré tant d’énergie à aider les autres, je me suis retrouvée à appliquer ce que j’enseignais :

Écouter de la musique entraînante, utiliser des huiles d’aromathérapie telles que la bergamote et la menthe poivrée, lire des citations inspirantes et regarder vers le ciel ont contribué à créer un éclat de lumière dans l’obscurité. 

J'ai commencé à écrire des lettres à Calum dans un journal, exprimant mes émotions tout en ressentant un lien avec lui. 

Avec notre famille et nos amis, nous avons commencé à sensibiliser et à recueillir des fonds pour le Fonds pour la méningite. 

De nombreuses personnes ont participé à nos efforts de collecte de fonds et nous avons bénéficié de cette gentillesse de la part de personnes du monde entier. 

Ces actes de gentillesse étaient comme un phare de lumière dans l’obscurité qui permettait à  la couleur et au bonheur d’entrer dans mon monde.
J'ai alors pu utiliser encore plus de mes connaissances, en déconnectant le traumatisme et l'émotion en utilisant diverses techniques de PNL et de pleine conscience.

Peu à peu je suis devenue plus heureuse.

Le chagrin ne disparaît pas pour autant; J'ai encore des jours difficiles, mais c'est naturel. C'est pourquoi le vrai bonheur de la vie est si important pour moi.
Ce n’est pas seulement une pensée positive et prétendre que tout est merveilleux,.
Apprendre ce qui peut fonctionner, essayer de nouvelles choses et stocker l’énergie heureuse, permet de rebondir à partir de points faibles.

Le Happiness-Club est né

J'ai tellement appris sur ce qui m'a aidé à me sentir plus heureuse que je voulais partager cela avec autant de personnes que possible.

J'ai créé « Le Happiness Club » en avril 2011.

Les membres peuvent apprendre des techniques de PNL pour changer les croyances et abandonner leurs  émotions négatives.
Ils pratiquent la méditation et la pleine conscience, parlent de leurs points forts, écrivent de la gratitude, découvrent comment la couleur peut influer leur l’humeur.

« Le Happiness Club » vise à donner aux personnes intéressées le pouvoir de contrôler leur propre bonheur.  Il les encourage à apporter des changements dans une atmosphère amicale et favorable, puis à diffuser ce bonheur davantage.


Ce Qu'il Faut Retenir !

Si je vous partage cet article, au-delà de l’exemple de résilience exceptionnel dont a fait preuve Kim Macleod, c’est qu’elle nous parle des outils qui l’ont aidé à abandonner ses émotions négatives.

Comme je vous l’ai précisé plus haut, Elle a exploité ses forces de caractère :

L’espoir, la persévérance, le courage, l’amour d'apprendre, la joie de vivre

Il existe 24 forces de caractère reconnues par la psychologie positive.

Les forces de caractère sont les parties positives de notre personnalité souvent inexploitées et même insoupçonnées.

Mais pourquoi donc ?

Tout simplement parce-que nous sommes plus habitués à voir ce qui ne va pas chez nous plutôt que ce qui va bien.

Et pourtant la recherche montre que les forces de caractère peuvent être utilisées pour relever
divers défis de la vie et obtenir des résultats personnels et professionnels positifs.
Utilisez VOS FORCES DE CARACTÈRE  peut vous aider à:

-Être plus heureux

-Renforcer ses relations

-Gérer ses problèmes

-Augmenter sa confiance et l’estime de soi

-Réduire son stress

-Atteindre ses objectifs

Voilà, vous savez maintenant, qu’il existe des solutions pour faire face à une tragédie.

IL existe des solutions pour continuer à vivre une vie qui mérite d’être vécue.

La psychologie positive n’existait pas du temps de Nelson Mandela, cependant, il semble évident qu’il a su utiliser toutes ses forces de caractère.

Pour vous aider à utiliser les points forts de votre caractère pour améliorer votre qualité de vie, remplissez ce tout petit formulaire ci-dessous :

Les Forces de Caractère

Cet article a 2 commentaires

  1. J’ai aimé cet article qui met en lumière toute votre expérience de vie avec simplicité, authenticité, humanité, qualités qui vous construisent et nous permettent d’avoir confiance en l’être humain.

    1. Merci Simone d’être une fidèle lectrice. J’adore vos commentaires encourageants.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
1K Partages
Enregistrer1K
Partagez6
Partagez
Tweetez